Nous suivre Industrie Techno

Femmes de l’industrie : la designer Anne Asensio à l’honneur

Femmes de l’industrie : la designer Anne Asensio à l’honneur

Anne Asensio, apôtre du design comme moteur d'innovation

© Stéphanie Jayet

Les femmes ont un rôle grandissant à jouer dans une industrie de plus en plus orientée vers l’économie du partage. C’est ce qu’entend montrer l’Usine Nouvelle avec ses Trophées des femmes de l'industrie. Un exemple : Anne Asensio, qui met l’utilisateur au cœur de la conception.

Notre confrère L'Usine Nouvelle a remis hier soir ses 4e Trophées des femmes de l'industrie. Il a ainsi récompensé 10 femmes au parcours exceptionnel. Parmi les lauréates, nous avons particulièrement retenu celui de la designer Anne Asensio, qui a obtenu le Prix de la Femme de l’innovation 2015.

L’actuelle vice-présidente Design Experience de l’éditeur Dassault Systèmes a eu une formation classique. Après avoir étudié la sculpture à l'École des beaux-arts de Versailles, elle entre à l'École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art (ENSAAMA), où elle s’intéresse notamment au design industriel. Passionnée par la mécanique, elle poursuit sa formation au College for Creative Studies (CCS), une école d'art de Detroit (USA) en pointe sur le design automobile. C’est là qu’elle sera repérée par Renault.

Elle revient alors en France où elle travaille sur le design des gammes Twingo, Clio et Mégane. Dès 1990 on lui confie la responsabilité d’un concept-car qui sera à l’origine de la Mégane Scénic. En 1997, elle devient responsable du design des véhicules d’entrée et de milieu de gamme. La revue américaine la distingue alors comme Automotive woman of the year. En 2000 retour à Detroit, puisque General Motors la débauche et la nome directrice du design, en charge de l'identité de l’ensemble marques du groupe. En 2003, elle devient Executive director of advanced design de GM. Elle dirigera ainsi le développement de concept cars, tels la Cadillac Sixteen ou la Pontiac Solstice.

De l’auto au logiciel

Alors qu’on la voit succéder à Wayne Cherry, vice-président chargé du design, elle donne une orientation originale à sa carrière. Elle revient en France en 2007 pour créer un nouveau poste chez l’éditeur de PLM Dassault Systèmes, celui de vice-présidente Design Experience. En effet, Bernard Charlès, Directeur général de l’entreprise, souhaite mettre encore plus l’utilisateur final au cœur de la conception des produits. Quoi de plus normal alors que de faire appel à un designer de renom. Elle saisit l’opportunité.

« Ma vraie passion, c’est l’innovation. Mon objectif, c’est de changer le monde… je sais que ça a l’air complètement naïf, mais c’est ce qui me motive », a-t-elle expliqué lors de la remise du prix pour justifier ce changement d’orientation. Et de donner ce conseil aux femmes : « n’hésitez pas à faire des ruptures dans votre carrière ».

La greffe prend et rapidement Anne Asensio insuffle l’esprit design à l’éditeur d’outils de CAO, ainsi qu’à ses clients. Déjà en utilisant les technologies de l’éditeur pour créer des outils plus intuitifs pour les designers que les logiciels de CAO, respectueux de leurs intentions de conception et bien intégré dans la chaine numérique du développement produit. « Le design symbolise une intention qui ne doit pas être trahie lors du passage à la vie industrielle du produit. Nos outils leur permettent de mieux se concentrer sur leur métier, tout en étant assurés que leur design d’origine restera parfaitement intact tout au long de la chaîne de production ».

Ensuite, elle évangélise les utilisateurs pour leur montrer comment le design peut les aider à innover et à proposer des produits et des services plus en phase avec les besoins des utilisateurs, en accompagnant la transformation numérique de la société. Pour cela, elle crée en interne en 2008 un Design Studio qui travaille sur des projets novateurs propres et conseille les clients sur les bonnes pratiques de design à adopter autour de leurs projets. C’est aussi un véritable laboratoire de R&D pour l’éditeur qui comprend ainsi mieux les besoins de ses clients et enrichit les nouvelles versions de ses logiciels. Grâce à Anne Asensio le design se retrouve ainsi au cœur de l’innovation. Un prix donc largement mérité !

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles