Nous suivre Industrie Techno

Dossiers

Dossier Facture record pour BP : quels moyens pour lutter contre les marées noires ?

Baptiste Cessieux
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Facture record pour BP : quels moyens pour lutter contre les marées noires ?

La catastrophe industrielle avait eu lieu sur la plate-forme pétrolière de BP. Plus de 500 millions de litres s'étaient déversés dans le Golfe de Louisiane.

© DR

Dix-huit milliards d’euros. C’est le montant record de la transaction entre BPAmoco, anciennement British Petroleum, et la justice américaine. Le conglomérat clôt ainsi le procès qui l’oppose aux cinq Etats américains touchés par l’accident de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon en 2010. Des actions en noms collectifs sont néanmoins toujours en cours et le montant total des réparations de cette catastrophe industrielle ne pourra être calculé qu’à la fin de la réhabilitation complète de la côte du Golfe de Louisiane. Cette réhabilitation met en œuvre différents procédés technologiques et novateurs pour faire face à une marée noire sans précédent. Des procédés qu’Industrie & Technologies vous avait présentés au fur et à mesure de leur utilisation et que nous réunissons aujourd'hui ci-dessous.

Il aura fallu cinq ans pour que le procès opposant BPAmoco aux cinq Etats américains touchés par l’accident de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon se résolve. Le pétrolier accepte finalement un arrangement à près de 18,7 milliards d’euros. Cette somme comprend surtout une amende record de près de cinq milliards d’euros pour violation de la loi sur la propreté de l’eau. Une première qui montre encore une fois que le jeu du risque n’en vaut plus la chandelle. Que ce soit au travers de la fraude ou de l’accident, le législateur (américain) ne laisse plus la place à l’erreur. Toutes dépenses confondues, la facture totale s’élève même à près de 50 milliards d’euros pour le pétrolier. Entre les coûts de réparation, de restauration de l'écosystème et de remboursement des frais engagés par les agences fédérales, la note est salée pour avoir conservé une vanne défectueuse.

Il faut dire que le désastre écologique est sans précédent : durant 87 jours, 518 millions de litres de pétrole s’étaient répandus sur les 675 kilomètres de côtes. Si l’érosion des sols commence à s’atténuer et que la faune et la flore débutent tout juste leur recolonisation c’est aussi grâce aux avancées techniques qui ont émergé dans ce littoral transformé en sinistre laboratoire. Dans ce dossier nous vous présentons des initiatives heureuses qui ont permis, ou permettront, de résoudre des situations de crise en lien avec les marées noires. Si la meilleure thérapie reste la protection, les projets de décontamination n’en sont pas moins essentiels. Entre les membranes capables de séparer l’eau de l’huile développées au MIT, les projets de phytoextraction (extraction des polluants des sols par les plantes) ou encore les bateaux bretons du chantier Ecocéane à même de ramasser les hydrocarbures en haute mer, les exemples de chasses aux pétroles ne manquent pas. Et leur utilité se limite rarement à la seule dépollution.

 


Deepwater Horizon sur le point de sombrer... par lovy1966

 

Deepwater Horizon : cinq ans après, la dépollution reste un casse-tête technologique

Deepwater Horizon : cinq ans après, la dépollution reste un casse-tête technologique

Il y a cinq ans, le 20 avril 2010, explosait la plate-forme Deepwater Horizon de la compagnie British Petroleum (BP), située dans le golfe du[…]

La phytoextraction pour dépolluer les sols

La phytoextraction pour dépolluer les sols

Le premier démonstrateur de dépollution des sols industriels par des plantes a été démarré à Graulhet[…]

Le MIT a créé une membrane pour séparer l'huile de l'eau

Le MIT a créé une membrane pour séparer l'huile de l'eau

Des chercheurs du MIT ont mis au point une membrane capable de filtrer l'eau et l'huile, permettant ainsi de séparer des[…]

Dix pétroliers contre les marées noires

Dossiers

Dix pétroliers contre les marées noires

Suite à la fuite du puits Macondo de la compagnie British Petroleum en 2010, la « Marine Well Containment Company »[…]

Des murs virtuels contre les marées noires

Pour empêcher le pétrole de se répandre, des chercheurs de l'Université du Missouri ont imaginé un[…]

Des bactéries pour dégrader les hydrocarbures

Deux études sur des espèces de bactéries pouvant être utilisées pour lutter contre les déversements[…]

Une méthode pour encapsuler les marées noires

Encapsuler des hydrocarbures dispersés dans l’eau pour atténuer les effets des marées noires : voilà le[…]

Une éponge en nanotubes de carbone contre les marées noires

Vidéo

Une éponge en nanotubes de carbone contre les marées noires

Des chercheurs américains sont parvenus à créer une éponge aux propriétés exceptionnelles. Sa faculté[…]

Écocéane met le cap sur la haute mer

Le chantier breton Écocéane construit des bateaux utilisant un procédé original pour le ramassage d'hydrocarbure. Après les côtes et les ports, cette[…]

01/01/2012 | EXPÉRIENCES
Des nanofils contre les marées noires

Des nanofils contre les marées noires

Un tissu capable d'absorber de l'huile sans retenir d'eau ? C'est l'innovation mise au point par des chercheurs du MIT. Il ne restait plus alors qu'à[…]

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies