Nous suivre Industrie Techno

Faciliter le transfert de la recherche publique vers les entreprises

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

Faciliter le transfert de la recherche publique vers les entreprises

Faciliter le passage de la recherche public vers l'industrie

© DR

La ministre de la recherche vient de présenter 15 mesures pour relancer la dynamique de transfert entre la recherche publique et l’industrie. Il s’agit de répondre aux défis sociétaux actuels et à venir, tout en faisant de la recherche un levier de croissance et de compétitivité.

La recherche et l'innovation sont au cœur du débat sur la compétitivité des entreprises. Pourtant, force est de constater que si la recherche publique française est au meilleur niveau mondial dans de nombreux domaines, son impact économique n'est toujours pas au niveau des autres grands pays industrialisés.

C’est pourquoi Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a estimé lors d’une conférence de presse : « il est maintenant urgent de refonder notre politique de transfert en s'inspirant des meilleures pratiques internationales et en s'appuyant sur les dynamiques territoriales, en cohérence avec l'acte III de la décentralisation annoncé par le Gouvernement, afin que la recherche participe pleinement à l'effort national pour la compétitivité. Ceci passe par la concertation avec tous les acteurs et par leur mobilisation ».

Elle estime qu’il faut pour cela jouer sur tous les leviers facilitant le transfert de la recherche vers les entreprises, notamment :
 

  • transfert des personnes (mobilité des chercheurs et en premier lieu des doctorants) ;
  • transfert et partage des connaissances par les partenariats de R&D entre recherche publique et entreprises ;
  • transfert des technologies, en particulier vers les PME et ETI ou par la création d'entreprises.


15 mesures pour une nouvelle dynamique

Dans ce contexte, elle a présenté 15 mesures pour impulser une nouvelle dynamique du transfert de la recherche publique. Ces mesures seront précisées puis mises en œuvre à l'issue des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et de la mission confiée à messieurs Pierre Tambourin et Jean-Luc Beylat pour l'optimisation du système de transfert et d'innovation.

Cette nouvelle politique de transfert pour la recherche s'inscrit dans une stratégie globale en faveur de la recherche. Celle-ci vise à soutenir la recherche fondamentale avec constance et à développer la recherche technologique avec un double impératif : répondre aux défis sociétaux d'aujourd'hui et de demain, et faire de la recherche un levier de croissance et de compétitivité.

« Cela passe par une plus grande lisibilité et cohérence du paysage de la recherche, trop dispersé et trop complexe, par une plus grande ouverture à l'Europe et à l'international, et par la mise en place des conditions d'un plus fort impact économique de la recherche publique », a précisé la ministre.

Il est vrai que la superposition de nombreuses structures et la multiplication des appels à projets au cours de ces dernières années ont brouillé la lisibilité du système français tout en nuisant à son efficacité.

Un document présentant ces 15 mesures est disponible sur le site du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (cliquez ici)

Jean-François Prevéraud

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Jacques Lewiner "La microfluidique est par essence pluridisciplinaire"

Jacques Lewiner "La microfluidique est par essence pluridisciplinaire"

A l'occasion de la seconde édition du rendez-vous Summer School : Microfluidic for health, organisé du 26 au 30 août, par[…]

29/08/2019 | RechercheMédical
"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

Académiques et industriels lancent à Grenoble l’institut 3IA dédié à l’intelligence artificielle

Académiques et industriels lancent à Grenoble l’institut 3IA dédié à l’intelligence artificielle

L’IA française se dope au  calcul intensif

L’IA française se dope au calcul intensif

Plus d'articles