Nous suivre Industrie Techno

Face aux GAFA, PME et grands groupes misent sur les collaborations pour accélérer sur la smart city

Alexandre Couto
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Face aux GAFA,  PME et grands groupes misent sur les collaborations pour accélérer sur la smart city

Le programme Destination ETI Smart City est sous l'égide de grands fournisseurs de solutions et services aux collectivités. De gauche à droite : Antoine Garibal (Siemens), Xavier Mathieu (Birdz), Dimitri Petrakis (Schneider Electric), Nathalie Allegret (Engie Ineo), Carmen Munoz Dormoy (Citelum) et Stéphane Ferray-Beaumont (Alstom)

© Alexandre Couto

L'association Pacte PME a lancé le 7 octobre son 4ème programme d'accélération des PME, cette fois dédié au secteur de la Smart City. Pour les fournisseurs de solutions et services aux collectivités, accompagner l'émergence de la ville intelligente passera par le développement d'offres "clé en main", combinant plusieurs compétences. Une réponse à l'arrivée des GAFA sur ce nouveau marché.

Comment conserver une offre technologique pertinente pour la ville de demain alors que les géants du numérique s'intéressent de plus en plus à la smart city ? Cette question s’est invité, le 7 octobre, au siège parisien d’Engie, lors du lancement du 4ème programme « Destination ETI » porté par l’association Pacte PME. Après trois rendez-vous consacrés à l’aéronautique, au ferroviaire et la santé, c’est au tour de la Smart City d’être au cœur cette initiative qui vise à accélérer le développement des entreprises de taille moyenne en les rapprochant des grands groupes.

Faire émerger des solutions intégrées

Pour répondre aux besoins émergents des villes, les grands acteurs traditionnels des services aux collectivités, comme Engie Ineo, Suez, Véolia, Citelum ou encore les équipementiers comme Schneider Electric, misent sur des partenariats avec des entreprises plus petites et plus flexibles. Objectif : fournir des propositions technologiques clé en main, sur un marché où les GAFA affûtent leurs solutions. Le modèle de Sidewalk Labs, filiale de Google, qui aménagera en 2022 un quartier de la ville de Toronto (Canada) est cité par Thomas courbe, directeur de la DGE (direction générale des entreprises). « Les prestataires traditionnels de services pourraient devenir des sous-traitants », s’alarme-t-il. La solution avancée ? Combiner les compétences de plusieurs acteurs pour faire émerger des solutions intégrées alternatives. « Malheureusement, la coopération entre les entreprises est assez faible dans le domaine de la Smart City», déplore Thomas Courbe.

Faciliter l'accès des PME aux marchés publics

Pourtant, pour Yann Rolland, PDG d’Engie Ineo, les technologies de la ville intelligente sont favorables à la création de partenariats entre les entreprises. «Outre la transition vers des énergies décarbonnées, les collectivités veulent être capable de gérer, de manière centralisée, l’ensemble de leurs services, explique-t-il. Malgré sa taille, Engie Ineo ne possède pas l’ensemble des compétences requises pour répondre à ce besoin ». Une collaboration entre les grands acteurs et des entreprises innovantes permettrait d’étendre les compétences des acteurs traditionnels, tout en facilitant l’accès des PME aux marchés publics. 

Le programme « Destination ETI » accompagnera, à partir de ce mois d’octobre et jusqu’en septembre 2020, trente PME développant des solutions dans des secteurs variés comme le numérique, les appareils connectés ou le transport. L’agenda, encore en cours de construction, intégrera dix ateliers pédagogiques et de mise en relation. Certains se dérouleront sur des territoires d’excellence de la Smart City, comme la ville d’Angers. 

 

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Méga piles à hydrogène, batteries stationnaires, jumeau numérique… les meilleures innovations de la semaine

Méga piles à hydrogène, batteries stationnaires, jumeau numérique… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Avec les progrès de ses cellules à hétérojonction de silicium, le CEA croit à un photovoltaïque nouvelle génération en Europe

Avec les progrès de ses cellules à hétérojonction de silicium, le CEA croit à un photovoltaïque nouvelle génération en Europe

Hydrogène de France produira d'ici à 2022 des piles à combustible de 1 MW basées sur la techno de Ballard

Hydrogène de France produira d'ici à 2022 des piles à combustible de 1 MW basées sur la techno de Ballard

« Les projets de batteries stationnaires au lithium-ion changent d'échelle », assure Sébastien Hita Perona, directeur du stockage d’énergie chez Saft

Interview

« Les projets de batteries stationnaires au lithium-ion changent d'échelle », assure Sébastien Hita Perona, directeur du stockage d’énergie chez Saft

Plus d'articles