Nous suivre Industrie Techno

Fabrication additive : un concours européen dans le spatial

Fabrication additive : un concours européen dans le spatial

Créer la structure de télescope la plus légère possible, qui soit réalisable en fabrication additive

© DR

Thales Alenia Space, Altair et Poly-Shape lancent un concours pour concevoir un support de télescope spatial qui soit le plus léger et le plus fiable possible, grâce à la fabrication additive.

La fabrication additive est un procédé de production novateur qui a le vent en poupe, car elle apporte de multiples avantages : réalisation de pièces difficiles ou impossibles à produire traditionnellement ; optimisation de l’apport de matière en fonction des contraintes ; délai de fabrication réduit ; personnalisation facile ; etc.

Des qualités qui intéressent tout particulièrement le domaine spatial où chaque fabrication est quasiment unitaire et où chaque kg mis en orbite coute en moyenne 15 k€. En effet, ce mode de fabrication permet notamment de produire des pièces de géométries complexes plus légères que les structures massives obtenue par usinage ou fonderie.

Partant de ce constat, Poly-Shape, prestataire de services en conception et fabrication rapide de pièces prototypes fonctionnelles et de petites séries, le constructeur de satellites Thales Alenia Space et l’éditeur de logiciels de calcul et d’optimisation Altair, se sont réunis pour lancer le concours européen Make it Light.

Ce concours consiste à imaginer et concevoir la structure la plus optimale en termes de légèreté et de fiabilité, du prochain télescope spatial de Thales, tout en respectant les contraintes techniques indiquées. Il est ouvert aux étudiants ingénieurs, concepteurs, architectes et designers de plus de 18 ans.

Le vainqueur verra sa pièce produite par Poly-Shape, à partir de la technologie additive de lit de poudre. Elle sera également fabriquée comme prototype et étudiée par le service Recherche & Développement de Thales Alenia Space. Mais attention, tous les projets doivent être déposés avant le 31 mars 2016 minuit.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.poly-shape.com & http://www.altairuniversity.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles