Nous suivre Industrie Techno

Expernova, la carte des experts scientifiques dans le monde

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
La société propose un service Web qui recense les compétences scientifiques et techniques en Europe, en Asie et bientôt en Amérique du Nord. De quoi aider les entreprises à trouver les bons partenaires pour leurs projets de R&D collaboratif.

Expernova en bref :

Date de création : mars 2008
Les créateurs : Pascal Magnier et Clément Penin
Implantation : Montpellier (34)
Levée de fonds : 280 000 euros en 2009 (business angels)
Effectif : 7 personnes
Chiffre d’affaires : 200 000 euros en 2011
Site Web : www.expernova.com
Contact : Pascal Magnier, PDG
Email : pascal.magnier@expernova.com
Tél : 04 67 13 00 55


Fondée en 2008, Expernova cartographie les compétences scientifiques et technologiques en utilisant les technologies du Web sémantique et de Data Mining. L’idée est venue à Pascal Magnier, ingénieur des Mines de Nantes et diplômé de HEC, de la difficulté qu’il éprouvait à identifier les experts nécessaires aux projets industriels dont il était responsable chez Pernod Ricard. Pour créer sa société, il s’associe à Clément Penin, chef de projet informatique au GIE Commutitres qui gère le passe de transport Navigo.

En partenariat avec le LIRMM (Laboratoire d’informatique, de Robotique et de Microinformatique de Montpellier), la société a développé les algorithmes de cartographie au cœur de son moteur de recherche. Cet outil identifie automatiquement les compétences à partir des informations disponibles sur Internet : publications scientifiques ; brevets ; projets collaboratifs de R&D ; pôles de compétitivité ; etc. Les informations sont actualisées à un rythme mensuel.

Ouvert en février 2010, le service propose une base de données de 1 million de profils d'experts appartenant à 50 000 organismes de 30 pays en Europe. Si 80 % des profils concernent des chercheurs du public, la moitié des organismes recensés appartiennent au privé. En octobre 2011, il s’étend à l’Asie avec un pack de 300 000 profils d'experts dans six pays : Singapour ; Corée du Sud ; Taïwan ; Thaïlande ; Chine et Japon. Et la société prépare un pack Amérique du Nord pour septembre 2012.

Grâce à ce service Web, l’entreprise peut identifier les bons partenaires nécessaires au montage de projets collaboratifs de R&D à l’échelle européenne, voire mondiale. Le service est accessible sur abonnement annuel de 7 000 à 15 000 euros en fonction de la taille de l’entreprise et du nombre d’utilisateurs. Il est également proposé à 1 000 euros pour les incubateurs et start-ups.

La société prévoit une seconde levée de fonds de 500 000 euros avant la fin de l'année. Elle travaille à affiner son moteur de profilage en exploitant les informations des conférences, distinctions, jurys de prix scientifiques, etc.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Horizon Europe : quels enseignements tirer du précédent programme H2020 pour doper la participation française ?

Horizon Europe : quels enseignements tirer du précédent programme H2020 pour doper la participation française ?

Le cabinet de conseil en financement de l’innovation ABGI a publié le 9 juillet un bilan du programme cadre de recherche H2020. De quoi[…]

13/07/2021 | Recherche
Les OTT, leviers financiers de la deeptech

Les OTT, leviers financiers de la deeptech

Horizon Europe : trois conseils d’entreprises pour se lancer dans le programme d’innovation européen

Horizon Europe : trois conseils d’entreprises pour se lancer dans le programme d’innovation européen

Top départ pour Horizon Europe, le nouveau programme-cadre européen pour la recherche et l’innovation

Top départ pour Horizon Europe, le nouveau programme-cadre européen pour la recherche et l’innovation

Plus d'articles