Nous suivre Industrie Techno

Exclusif

Exclusif : Missler adopte la simulation d’usinage de Spring

Exclusif : Missler adopte la simulation d’usinage de Spring

Simuler les codes ISO directement dans l'environnement de TopSold CAM

© DR

Association de raison entre deux des poids lourds du logiciel pour l’usinage en France. Missler Software va intégrer en OEM la technologie de simulation des codes ISO de Spring Technologies. Une collaboration qui pourrait s’étendre à d’autres modules de l’offre de Spring destinés à l’atelier.

L’éditeur français Missler Software, spécialisé dans les logiciels industriels (CAO, FAO, PLM, ERP) vient de signer un accord qui sera rendu public la semaine prochaine pour intégrer en OEM la simulation des codes ISO d’usinage NCSimul Machine d’un autre éditeur français, Spring Technologies, dans ses outils de FAO, TopSolid CAM.

Cet accord intervient après un long benchmarking des différentes offres de simulation d’usinage du marché. « Outre la possibilité de simuler les usinages dans leur environnement de FAO, ce qui intéresse aussi Missler, ce sont nos capacités d’optimisation des parcours d’outils et des conditions de coupe, ainsi que de gestion des outils coupants », nous a expliqué en exclusivité Gilles Battier, PDG de Spring Technologies.

Notons que Missler a aussi choisi de confier à Spring la partie service liée à cet accord, notamment pour profiter de son expertise dans le développement des post-processeurs, contrôleurs et machines virtuelles.

A plus long terme, les deux sociétés envisagent d’autres intégrations de technologies Spring dans l’offre Missler, notamment au niveau de l’atelier (documents de fabrication, gestion des outillages, DNC…).

Un accord qui fait sens vu la complémentarité des offres et bases de clientèles. En effet, alors que Missler est très orienté vers les PME, Spring travaille beaucoup avec les grands groupes industriels, notamment en aéronautique, qui sont à la pointe de l’usinage. Spring participe d’ailleurs à plusieurs projets, tel Angel, avec les Pôles de compétitivité AsTech, Systematic et ViaMeca, ainsi qu’à des efforts de R&D dans le domaine aéronautique civile sous la houlette du Corac. Spring participe notamment aux projets sur l’usine numérique et de l’usine du futur pour l’aéronautique.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.springplm.com & http://www.topsolid.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un capteur térahertz flexible et configurable pour inspecter les pièces complexes

Fil d'Intelligence Technologique

Un capteur térahertz flexible et configurable pour inspecter les pièces complexes

Les caméras térahertz vont gagner en flexibilité et en polyvalence. Une équipe de chercheurs de l’Institut de[…]

La sous-traitance industrielle tente le modèle AirBnB

La sous-traitance industrielle tente le modèle AirBnB

« Nos clients nous demandent de pouvoir piloter leurs imprimantes comme une machine-outil », pointe Nicolas Aubert, directeur impression 3D d'HP France

« Nos clients nous demandent de pouvoir piloter leurs imprimantes comme une machine-outil », pointe Nicolas Aubert, directeur impression 3D d'HP France

En amont du salon de Hanovre, les automaticiens mettent en avant leurs solutions pour une industrie résiliente

En amont du salon de Hanovre, les automaticiens mettent en avant leurs solutions pour une industrie résiliente

Plus d'articles