Nous suivre Industrie Techno

abonné

Editorial

Éviter le sail shame

Manuel moraguesrédacteur en chef
Éviter le sail shame

La pression sur les transports n’en finit pas de monter. Le dieselgate a sonné le tocsin et poussé les constructeurs récalcitrants à accélérer leur conversion à la voiture électrique. Parti de Suède fin 2018, le mouvement « flygskam » – ou « flight shame », la honte de voler –, qui enjoint à délaisser l’avion décrié pour ses émissions de dioxyde de carbone, a pris de l’ampleur. Au point qu’il est suspecté d’avoir contribué à la baisse de 3,8 % du nombre de passagers passés par les aéroports suédois au cours des sept premiers mois de 2019. Après la voiture et l’avion vient le bateau. La pollution engendrée par les navires était jusqu’ici surtout perçue à travers les marées[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°1023

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2019 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

A Vannes, Engie Solutions et Morbihan Energies fourniront de l’hydrogène vert à Michelin

A Vannes, Engie Solutions et Morbihan Energies fourniront de l’hydrogène vert à Michelin

Engie Solutions s’associe à Morbihan Energies pour créer la société Hygo afin de développer un[…]

Le train à hydrogène d’Alstom Coradia iLint testé avec succès aux Pays-Bas

Le train à hydrogène d’Alstom Coradia iLint testé avec succès aux Pays-Bas

IA embarquée, 5G et stockage stationnaire... les meilleures innovations de la semaine

IA embarquée, 5G et stockage stationnaire... les meilleures innovations de la semaine

« Nous voulons fournir les constructeurs asiatiques qui se lancent dans le véhicule hydrogène », avance Fabio Ferrari, président de Symbio

« Nous voulons fournir les constructeurs asiatiques qui se lancent dans le véhicule hydrogène », avance Fabio Ferrari, président de Symbio

Plus d'articles