Nous suivre Industrie Techno

abonné

Editorial

Éviter le sail shame

Manuel moraguesrédacteur en chef
Éviter le sail shame

La pression sur les transports n’en finit pas de monter. Le dieselgate a sonné le tocsin et poussé les constructeurs récalcitrants à accélérer leur conversion à la voiture électrique. Parti de Suède fin 2018, le mouvement « flygskam » – ou « flight shame », la honte de voler –, qui enjoint à délaisser l’avion décrié pour ses émissions de dioxyde de carbone, a pris de l’ampleur. Au point qu’il est suspecté d’avoir contribué à la baisse de 3,8 % du nombre de passagers passés par les aéroports suédois au cours des sept premiers mois de 2019. Après la voiture et l’avion vient le bateau. La pollution engendrée par les navires était jusqu’ici surtout perçue à travers les marées[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°1023

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2019 d'Industries & Technologies

Nous vous recommandons

Foils et flaps, ces technos qui font voler les Sea Bubbles au-dessus de la Seine

Foils et flaps, ces technos qui font voler les Sea Bubbles au-dessus de la Seine

Dans le cadre d’une nouvelle phase de test du 16 au 20 septembre, la start-up Seabubbles a reçu l’autorisation de faire naviguer[…]

17/09/2019 |
Versailles met en place le premier service commercial de bus à hydrogène

Versailles met en place le premier service commercial de bus à hydrogène

Un auxiliaire dans le vent

Dossiers

Un auxiliaire dans le vent

Sus au soufre

Dossiers

Sus au soufre

Plus d'articles