Nous suivre Industrie Techno

eVaderis apporte la puissance aux objets connectés

Jean-François Preveraud
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

eVaderis apporte la puissance aux objets connectés

Apporter plus d'autonomie et de performance aux objets connectés.

© DR

La start-up grenobloise développe une technologie permettant d’augmenter fortement la puissance de calcul et la capacité de stockage des objets connectés, tout en minimisant la consommation énergétique.

Le salon Semicon Europa, qui se tient en ce moment à Grenoble (Isère), a été choisi comme lieu pour le lancement de la start-up eVaderis, officiellement créée voici quelques jours.

Cette start-up fabless est porteuse d'un projet développé au sein du laboratoire Spintec (unité mixte de recherche CEA-CNRS-UJF-INPG) visant à apporter au marché de nouvelles solutions électroniques à haute efficacité énergétique pour l’Internet des objets (IoT).

Sa technologie innovante intègre des mémoires non volatiles résistives (NVRM) dans des circuits intégrés digitaux complexes, permettant d’augmenter fortement la puissance de calcul et la capacité de stockage des objets connectés, tout en minimisant la consommation énergétique, que ce soit en veille ou pendant les phases de traitement de l’information. Cette technologie sera intégrée à des processeurs de contrôle haute performance et ultra-basse consommation destinés aux intégrateurs de systèmes dans de multiples secteurs (médical, environnement, sécurité, surveillance, etc.), pour répondre aux besoins d'un marché qui demande de plus en plus de puissance de calcul à autonomie constante.

eVaderis, lauréat du concours national Oseo 2014 d'aide à la création d'entreprises, est actuellement en phase de levée de fonds. Elle prévoit la poursuite du développement de la technologie pendant deux années supplémentaires avant le démarrage de la commercialisation en 2017.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.evaderis.com/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

"Il faut se lancer dans l'innovation parcimonieuse", lance Alain Cappy, ancien directeur de l'IEMN et de l'Ircica

Interview

"Il faut se lancer dans l'innovation parcimonieuse", lance Alain Cappy, ancien directeur de l'IEMN et de l'Ircica

Alors que la loi de Moore ne permet plus de gagner en performances à énergie constante, l'explosion de l'industrie du[…]

Grâce au neuromorphique, la rétine artificielle de Prophesee réinvente la vision

Grâce au neuromorphique, la rétine artificielle de Prophesee réinvente la vision

Le neuromorphique place les mémoires plus près du coeur

Analyse

Le neuromorphique place les mémoires plus près du coeur

Au bout de la logique neuromorphique

Au bout de la logique neuromorphique

Plus d'articles