Nous suivre Industrie Techno

Evacuation partielle de l'ISS suite à alerte concernant une fuite d'ammoniac

Evacuation partielle de l'ISS suite à alerte concernant une fuite d'ammoniac

La station spatiale internationale est équipée en permanence par un équipage qui se consacre à la recherche scientifique.

Une fuite d’ammoniac s’est déclarée sur la station spatiale internationale (ISS), obligeant les spationautes à évacuer le secteur américain de la station et à se réfugier dans le segment russe.
La Nasa a donné des détails sur l'incident après une première alerte à la presse émise par l'agence Roskosmos.
L'équipage ne court aucun risque, selon la Nasa.

Ce mercredi matin vers 11h45, de l’ammoniac émis depuis un circuit de refroidissement dans l’atmosphère de la station a obligé les spationautes à évacuer le secteur américain de l’ISS et à se réfugier dans le segment russe. Ils en ont été avertis par le déclenchement de l’alarme dans le segment américain de l’avant-poste orbital, a précisé la Nasa dans un communiqué, après que l’agence Roskosmos ait donné la première alerte à la presse. Selon la Nasa, qui a confirmé le déclenchement de l'alerte, mais pas la fuite en elle-même, l’équipage ne court aucun risque.

Réparer la fuite pourrait, selon un représentant de Roskosmos, nécessiter une sortie dans l'espace, mais pas l'évacuation de l'équipage. "La situation est compliquée, mais sous contrôle. De telles fuites d'ammoniac sont déjà survenues dans le passé", avait expliqué le porte-parole de l’agence Russe. L’ammoniac est un gaz partiellement toxique susceptible de brûler les yeux et les poumons.

Le responsable de l'industrie spatiale russe Maxime Matiouchine a affirmé que ses homologues de la Nasa étaient mobilisés pour résoudre le problème. Cet incident pourrait entre autres retarder le retour sur Terre de la capsule Dragon de SpaceX qui avait ravitaillé la station plus tôt cette semaine. De précédentes fuites, émanant également du circuit de refroidissement de la station se sont déjà produites dans le passé, et avaient alors nécessitées une sortie dans l’espace des spationautes.

L'ISS est l'un des rares domaines de la coopération russo-américaine qui n'a pas souffert de la dégradation des relations entre les deux pays suite à la crise en Ukraine, qui a poussé les Occidentaux à adopter des sanctions économiques sans précédent envers la Russie.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Sur orbite depuis un avion : Virgin Orbit ouvre une nouvelle voie d'accès à l'espace

Sur orbite depuis un avion : Virgin Orbit ouvre une nouvelle voie d'accès à l'espace

En mettant en orbite dix nanosatellites avec son micro-lanceur LauncherOne le 17 janvier, Virgin Orbit a démontré la possibilité[…]

18/01/2021 | Satellite
[2020 en technos] SpaceX en tête dans la course à internet depuis l’espace

[2020 en technos] SpaceX en tête dans la course à internet depuis l’espace

L’ESA et ArianeGroup s’accordent pour poursuivre leurs travaux vers la réutilisation des lanceurs avec Themis

L’ESA et ArianeGroup s’accordent pour poursuivre leurs travaux vers la réutilisation des lanceurs avec Themis

Avec ClearSpace, l’Agence spatiale européenne lance le grand ménage en orbite basse

Avec ClearSpace, l’Agence spatiale européenne lance le grand ménage en orbite basse

Plus d'articles