Nous suivre Industrie Techno

Eurosatory 2014 : RB3D expose la version militaire de son exosquelette Hercule

Julien Bergounhoux

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Eurosatory 2014 : RB3D expose la version militaire de son exosquelette Hercule

© Julien Bergounhoux

Le premier exosquelette français, Hercule, est exposé en ce moment au salon Eurosatory 2014 par son fabricant RB3D. Il est décliné en deux versions : l'une civile, à destination de l'industrie, et l'autre militaire, développée en partenariat avec la DGA et conçue pour déployer plus de puissance et procurer une meilleure protection aux forces armées.

RB3D, une PME bourguignonne spécialisée dans l’assistance à l'effort, a présenté le prototype de la version militaire de son exosquelette Hercule au salon Eurosatory 2014. Aurélie Riglet, chef de projet exosquelettes chez RB3D, était présente sur place et nous en a appris un peu plus sur ce projet innovant 100 % français.

Des exosquelettes existent déjà dans le monde médical, pour aider certains patients à retrouver une mobilité, mais en ce qui concerne l'aide à l'effort à destination des milieux industriel ou militaire, il n'existait jusqu'à maintenant aucune solution européenne. C'est le pari qu'a fait RB3D en 2009, se plaçant avec Hercule en concurrence avec les rares pionniers américains (HULC de Lockheed Martin, XOS-2 de Raytheon) ou japonais (HAL de Cyberdyne) du genre.

Malgré un retard initial dans le développement originel de la technologie, cette petite entreprise de 17 personnes basée à Auxerre est parvenue à revenir au premier plan, aidée en cela par un financement de 2 millions d'euros via le dispositif RAPID de la Direction générale de l'armement (DGA), qui lui permet de développer en parallèle les solutions civile et militaire et de commercialiser son produit une fois les mises au point terminées. Son développement bénéficie également de la coopération du CEA List et de l'ESME Sudria.

L'INDUSTRIE COMME PRINCIPAL MARCHÉ

Avec la version 3 d'Hercule pour le monde civil, RB3D a franchi une nouvelle étape. Compatible avec une grande variété de morphologies (trois modèles sont disponibles, pour des utilisateurs dont la taille varie de 1,66 à 1,88 m et le poids de 65 à 120 kg), l'exosquelette permet de porter des charges allant jusqu'à 40 kg en ne déployant que très peu d'effort. Le tout à une vitesse de marche de 5 km/h au maximum. Il se destine principalement aux métiers de force, notamment dans les secteurs du BTP et en usine, sur les lignes d'assemblage.

Pas question ici de se transformer en surhomme donc, Hercule a uniquement pour but de ménager les ouvriers sur le long terme en leur évitant des troubles musculo-squelettiques lorsqu'ils portent les charges lourdes habituelles. D'ici la fin de l'année, RB3D va présenter une nouvelle version du système possédant également des membres supérieurs, bras ou accessoires spécialisés interchangeables adaptés aux divers besoins industriels.

Hercule dispose d'une autonomie impressionnante de 4 heures grâce à ses actionneurs réversibles totalement électriques (technologie sous license CEA Tech). Pour le moment la recharge en énergie s'effectue directement sur le système, mais la prochaine version disposera de batteries lithium-ion interchangeables pour pouvoir opérer sur de longues durées sans temps mort.

UNE CHEVILLE SOUPLE

Parmi les spécifications d'Hercule, on dénote sa liaison de pied souple, brevetée par RB3D, qui permet avec son harnais une grande fluidité de marche. Il y a aussi l'absence totale de capteurs sur l'utilisateur, ce qui facilite sa mise en place. Il suffit d'engager le mode "dress/undress" pour s'équiper, puis de passer en mode "action" pour se mettre au travail. Hercule en lui-même pèse 30 kg, pour des dimensions de 110 cm de haut, 65 cm de large et 40 cm de profondeur. Sa puissance-crête est de 600 Wc. Il est équipé d'un processeur ARM Cortex-A8 qui gère son logiciel de gestion des mouvements en temps réel. Doté d'une structure en aluminium 7075 T6, il est capable de marcher sur sol plat et sur des pentes allant jusqu'à 10° sur sol lisse ou inégal, monter des marches, et se mettre en position accroupie ou assise.

RB3D met actuellement en place une unité de production basée à Auxerre, et compte commercialiser Hercule d'ici 2016 dans le domaine civil.

Côté militaire, il reste encore du développement à effectuer pour les applications types. Le but est d'arriver à porter une charge de 100 kg, et d'équiper l'exosquelette d'un bouclier intégral de protection pour les forces d'intervention (type GIGN, RAID ou forces spéciales). Le prototype militarisé exposé sur le salon est visible ci-contre.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des cristaux pour remplacer les terres rares

Fil d'Intelligence Technologique

Des cristaux pour remplacer les terres rares

Des chercheurs rennais ont mis au point une nouvelle approche pour concevoir des cristaux liquides qui émettent dans le rouge et[…]

L'âge d'or du Lidar

L'âge d'or du Lidar

4 technos pour toucher la réalité virtuelle du bout des doigts

4 technos pour toucher la réalité virtuelle du bout des doigts

Composants intelligents : comment limiter la consommation énérgétique?

Analyse

Composants intelligents : comment limiter la consommation énérgétique?

Plus d'articles