Nous suivre Industrie Techno

Eurosatory 2014 : les soldats français bientôt équipés de capteurs biométriques

Julien Bergounhoux

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Eurosatory 2014 : les soldats français bientôt équipés de capteurs biométriques

Le casque BOOST connecté au module BodySens. Les capteurs sont positionnés symétriquement au microphone et sur la nuque.

© Julien Bergounhoux

Les fantassins français seront bientôt équipés de capteurs mesurant leurs fonctions vitales en permanence afin de permettre au commandement de s'assurer de leur état de santé. L'entreprise Elno, qui a développé ces capteurs et les a intégrés au casque audio qu'elle fournit déjà à l'armée française, était présente sur le salon Eurosatory pour présenter cette innovation technologique.

Le programme FÉLIN (Fantassin à Équipement et Liaisons INtégrés) a été lancé dans les années 2000 pour moderniser l'équipement du fantassin débarqué au sein de l'armée française. Les améliorations sont nombreuses : évolution du fusil FA-MAS, gilet de protection, système de communication, optiques d'observation ou de tir nocturne, etc.

L'entreprise Elno, qui fabrique le casque audio ostéophonique du système FÉLIN, s'était rendue au salon Eurosatory 2014 pour présenter une nouvelle version de son produit. Celle-ci, équipée de capteurs biométriques, a été développée à la demande de la Direction générale de l'armement (DGA) et a bénéficié d'un financement RAPID. Nous avons rencontré Christophe Madé, expert en R&D acoustique chez Elno, pour en apprendre un peu plus.

La version actuelle du casque d'Elno, le BCH300, est en elle-même un atout de taille pour le soldat français. Elle transmet le son à l'oreille interne par conduction osseuse, sans utiliser l'oreille externe, ce qui permet d'entendre un message très clairement même dans un environnement extrêmement bruyant. Mieux, il est possible de s'isoler des sons extérieurs (tirs soutenus, déflagrations) à l'aide de protections auditives tout en continuant à communiquer. La transmission de la voix jusqu'au microphone se faisant également par conduction osseuse, il est possible de communiquer en murmurant, pour ne pas attirer l'attention. Nous avons pu tester la technologie sur le salon et le résultat était très convaincant. Pas surprenant donc qu'Elno ait déjà vendu 20 000 unités de son casque, non seulement à l'armée française mais également aux forces spéciales d'intervention comme le RAID et le GIGN.

LA MESURE DU VIVANT

Mais la vraie innovation présentée ici était la surveillance permanente des données physiologiques des soldats. Le nouveau casque, baptisé BOOST (Bandeau Ostéophonique pour Opérateur avec Sécurité Téléopérée), est en effet équipé de trois capteurs qui lui permettent de détecter les pulsations cardiaques, la température corporelle et les mouvements (ou l'immobilité) des soldats. Ces données sont interfacées sur un module d'acquisition conçu par BodySens, société partenaire d'Elno sur ce projet. Le boîtier peut alors transmettre ces informations en temps réel à un ordinateur situé jusqu'à un kilomètre via la radio intégrée au système FÉLIN, qui peut ensuite théoriquement les relayer à un poste de commandement n'importe où dans le monde.

Le système est capable de fournir des informations relativement précises mais ça n'en est pas le but premier. Un code couleur basique, vert ou rouge, permet de connaître rapidement l'état de santé du soldat... vivant ou mort, sans avoir à obtenir de confirmation visuelle en envoyant d'autres soldats au combat dans des situations risquées. Le casque conserve par ailleurs ses caractéristiques existantes : étanche dans 80 cm d'eau pendant 30 minutes et capable de fonctionner dans des températures allant de -25 à +55 °C.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Bourget : les 10 drones à ne pas manquer

Dossiers

Bourget : les 10 drones à ne pas manquer

La filière drones confirme sa montée en puissance en s'exposant à nouveaux dans les allées du salon de[…]

21/06/2017 | AgricultureMilitaire
L'US Air Force récupère un drone spatial après deux ans en orbite

L'US Air Force récupère un drone spatial après deux ans en orbite

Meilleures innovations 2016 : les robots humanoïdes

Meilleures innovations 2016 : les robots humanoïdes

Drone imprimé en 3D, soldat humanoïde, MIT...les meilleures innovations de la semaine

Drone imprimé en 3D, soldat humanoïde, MIT...les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles