Nous suivre Industrie Techno

Etudier la chimie réactionnelle dans son environnement physique complet

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Reaction Engineering Lab de Comsol


Grâce à l'éditeur Comsol et à son nouveau module, Reaction Engineering Lab, les scientifiques et ingénieurs peuvent désormais simuler facilement un procédé chimique en tenant compte des écoulements et des variations de température.

Les problèmes sont décrit de façon directe, l'utilisateur entre les formules des réactions chimiques de la même manière qu'il les écrirait sur une feuille de papier. A partir de ces formules, le logiciel génère les cinétiques chimiques correspondantes, les bilans de matière et d'énergie en utilisant la loi d'action de masse ou des expressions définies par l'utilisateur. Le module calcule également les propriétés thermodynamiques et le transport des mélanges réactifs. La composition des réactifs ou la température s'affichent en fonction du temps, selon des coupes, des isovaleurs ou sur la géométrie complète. Le solveur numérique utilisé est DASPK, développé par Linda Petzold de l'Université de Californie (Santa-Barbara).

Comsol Script est fourni avec le module dans le but de coupler plusieurs modèles de réacteurs afin de simuler un procédé complexe ou une ligne de production. Seul, le Reaction Engineering Lab gère des réactions chimiques avec des mélanges d'espèces dans un réacteur tubulaire. Pour simuler des systèmes ou des procédés plus élaborés, il faut intégrer le module au logiciel générique Comsol Multiphysics et à son autre module de Génie Chimique. A partir de là, il devient possible de simuler des réacteurs avec une géométrie arbitraire et des variations spatiales en concentration et chaleur.

Reaction Engineering Lab devrait bénéficier à un grand nombre de domaines d'application : de la chimie atmosphérique à l'injection de médicament en passant par l'automobile, la fabrication de semi-conducteurs, l'élaboration de matériaux ou encore la mise au point de procédés...

Reaction Engineering Lab fonctionne sous Windows 2000/NT4.0/XP, sous Linux et sous Mac OS X ainsi que sur stations Solaris et HP-UX. La version 64-bit est disponible sous Linux (pour les processeurs AMD64, EMT64 et Itanium) et sous Unix (pour Solaris et HP-UX). Configuration minimale du système : processeur Pentium III, 256 Mo de RAM (512 Mo recommandés) et une carte graphique OpenGL compatible (32Mo minimum).

Nadège Aumond

Pour en savoir plus : http://www.comsol.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles