Nous suivre Industrie Techno

ÉTATS-UNIS : Le verre progressif à cristaux liquides

L. F.

Sujets relatifs :

,
Après les lunettes qui s'adaptent à la luminosité ambiante, voici les premiers verres électroniques qui corrigent la vue de façon autonome. Ils seront fabriqués en 2013 par l'américain Pixel Optics.

Pour mettre son innovation sur le marché, la société américaine Pixel Optics s'est armée de patience... et d'une batterie de brevets. Depuis le début du développement en 2005, elle en a déposé pas moins de 300 pour protéger ses verres électroniques EmPower, qui corrigent la presbytie.

L'indice de réfraction du verre change en fonction des besoins

Cette anomalie de la vision est généralement traitée par des verres progressifs, mais deux désagréments subsistent aujourd'hui pour les millions de porteurs. D'une part, un champ de vision restreint par la zone de correction de près. D'autre part, du fait du surfaçage inégal du verre, des aberrations optiques gênantes en périphérie. Un vrai défi à corriger en affinant la fabrication. Pixel Optics a trouvé une alternative : grâce à l'intégration d'électronique, EmPower corrige la presbytie uniquement lorsque c'est nécessaire. L'élément central est une pastille transparente de cristaux liquides. Développée en partenariat avec le japonais Panasonic Healthcare, elle modifie l'indice de réfraction du verre lors du passage d'un courant. Les cristaux liquides sont activés via un réseau d'électrodes alimenté par une batterie intégrée à la monture. L'accéléromètre également présent dans la monture permet une activation automatique, dès que le porteur baisse la tête.

Malgré six années de développement, le lancement commercial de EmPower en 2011 aux États-Unis a été prématuré. Des retouches sont en cours au niveau de la pastille pour pallier les problèmes d'activation des cristaux liquides dans certaines zones. Avant le prochain lancement prévu début 2013, les futurs clients sont mobilisés. « Nous sommes depuis début 2012 en phase de tests avec un panel d'une trentaine de volontaires, et voulons en recruter une cinquantaine, pour avoir un recul suffisant sur l'utilisation des verres », souligne Jenkiz Saillet, directeur marketing chez Novacel, qui s'occupera de l'assemblage et de la distribution du produit en France, dans un premier temps. Le prix de départ des verres EmPower devrait être compris entre 1 300 et 1 500 euros, un prix en moyenne deux à trois fois supérieur à celui de verres progressifs traditionnels.

APPLICATIONS

Verres progressifs pour lunettes à double commande : passive, liée aux mouvements et activée manuellement

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0947

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2012 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Pas à pas] Comment tirer parti de la réalité augmentée dans votre usine

[Pas à pas] Comment tirer parti de la réalité augmentée dans votre usine

Profitant des formidables progrès de l'informatique embarquée et de l'essor de l'usine 4.0, les exemples d'applications[…]

LES DONNÉES, CLÉ DE VOÛTE DE LA DOMOTIQUE

LES DONNÉES, CLÉ DE VOÛTE DE LA DOMOTIQUE

Bâtiments intelligents : des économies du sol au plafond

Bâtiments intelligents : des économies du sol au plafond

INNOVATION À TOUS LES ÉTAGES

Dossiers

INNOVATION À TOUS LES ÉTAGES

Plus d'articles