Nous suivre Industrie Techno

Et la photo fit foi...

S. Ca.

Sujets relatifs :

, ,
Et la photo fit foi...

Les photographies prises avec l'appareil de Codasystem sont stockées sur un serveur dédié.

© DR

LA SOLUTION DE CODASYSTEM certifie l'heure, le lieu et l'auteur d'une photo numérique. De quoi lui donner force probante.

Pour qu'une photo ait une valeur juridique, c'est-à-dire qu'elle puisse être utilisée devant un tribunal, il faut pouvoir prouver son authenticité, son intégrité et savoir qui en est l'auteur. Autant dire que la photographie numérique, avec ses possibilités de duplication, de modification, de retouches ou de transmission, ne peut prétendre à une telle valeur.

Pour que les photos numériques aient une force probante, Codasystem a développé une solution qui associe un appareil photo numérique et un micro-ordinateur de type tablette, équipé d'une clé USB de signature électronique, d'un système GPS, pour la géolocalisation et l'horodatage, et d'un moyen de communication (un module GPRS par exemple). Quand la qualité des appareils photo des téléphones portables ou des PDA sera meilleure, Codasystem adaptera sa solution pour la rendre plus "portable".

Des informartions cryptées dans l'image

Baptisée CodaFix, cette solution s'appuie sur un logiciel qui inhibe les fonctionnalités de l'appareil photo. Celles-ci sont déportées vers l'ordinateur. Lorsque la photo est prise, le module GPS ajoute les coordonnées géographiques, la date et l'heure. Il est possible d'ajouter d'autres informations comme, par exemple, la vitesse ou la température. Ces informations sont cryptées dans l'image. Tout accès autre que celui de "consultation" modifie le cryptage, et les informations qui donnent à la photo sa valeur probante disparaissent. Le fichier crypté est transmis au serveur Codasystem, où l'image peut être consultée ou copiée.

Un tel procédé permet à toutes sortes de professions de ne recourir aux services d'un huissier qu'en cas de force majeure. Agents immobiliers faisant un état des lieux, entreprises de construction, services de nettoyage de graffitis, experts en assurances, responsables de musées ou gendarmes trouvent là un moyen d'authentifier leurs photographies.

Le système suppose un abonnement, compris entre 100 et 150 euros mensuel. La configuration est commercialisée en location, et varie en fonction du micro-ordinateur et de son équipement. Codasystem prévoit de commercialiser des packages, via les opérateurs de téléphonie mobile, de cinq photos certifiées par mois par exemple.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0867

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Innover pour réduire les coûts

Innover pour réduire les coûts

Le groupe Impress est né il y a douze ans de la fusion de la division emballages métalliques de Pechiney et de Schmalbach-Lubeca. L'entreprise, qui[…]

RECTIFICATIF

RECTIFICATIF

INFORMATIQUE

INFORMATIQUE

Les paramètres de coupe améliorés de 30 %

Les paramètres de coupe améliorés de 30 %

Plus d'articles