Nous suivre Industrie Techno

ERP : les petits éditeurs ne s’avouent pas vaincus

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Paris, 12 -14 octobre 2004. Au salon ERP 2004, on a pu constater que les petits éditeurs ne baissent pas les bras face à l’arrivée des grands noms sur leur territoire, celui des PMI/PME, objet de toutes les attentions.

Atmosphère très calme au salon ERP 2004 qui se déroulait conjointement avec les salons e-procurement, solutions CRM et Serveurs & Applications. Une conjoncture économique plutôt morose associée à la banalisation des logiciels ERP dans les grands comptes explique sans doute cette affluence à la baisse.

Tous les éditeurs, grands comme petits regardent avec des yeux de Chimène le marché des PME. D’abord les grands comme SAP et Oracle, qui multiplient les références dans ce domaine grâce à des outils adaptés.

SAP propose ainsi le logiciel mySAP All-in-One pour les PME qui ont des besoins de gestion plus complexes et le logiciel Business One pour celles qui recherchent une solution plus simple et facile à mettre en œuvre (une vingtaine de jours suffisent). Oracle offre aux PME sa solution E-business Suite Special Edition.

Avec des partenaires cértifiés, une expertise métier, la proximité géographique, un interlocuteur unique… ces éditeurs ont prix toutes les précautions nécessaires pour séduire ces entreprises petites et moyennes.

Oracle, qui est toujours engagé dans la reprise de PeopleSoft (absent au salon), s’est entouré d’ailleurs de ses partenaires (Cap Gemini, GFI, Valoris et Sopra) et de quelques PME utilisatrices pour démontrer les possibilités de sa solution. Le Groupe Hervé, spécialiste du génie climatique et électrique pour le second œuvre utilise la suite d’Oracle pour la gestion financière, celle des achats et des stocks. Une organisation construite autour d’un Intranet efficace qui met les utilisateurs au centre des projets développés par l’entreprise.

Réorganisation et changement de stratégie pour Intentia qui vient de traverser quelques turbulences. L’éditeur nordique qui assurait aussi les services autour de sa solution ERP, nouera dorénavant des partenariats avec des SSII. Il a profité également du salon pour présenter son outil de planification stratégique et sa solution de traçabilité pour l’agro-alimentaire.

Opportunity Analyzer est ainsi un outil de planification stratégique des performances de l’entreprise permettant aux directions générales de poser des objectifs de rentabilité et de quantifier les gains issus des projets d’amélioration portant sur l’efficacité des processus. Quant à Trace Engine, un outil de traçabilité pour le secteur agro-alimentaire, il permet aux industriels de mieux répondre aux exigences des consommateurs tout en réduisant les coûts de centralisation et d’analyse des données.

En dépit de l’arrivée de grands noms sur le marché de PME et sans oublier celle d’un rouleau compresseur comme Microsoft (qui aura toutefois besoin d’un certain temps pour développer une solution ERP digne de sa réputation), les éditeurs spécialisés n’ont pas disparu : les solutions d’un Adonix, Qualiac, Cegid, Silverprod, Divalto, Missler Software… voire PMI Soft pour les très petites sociétés, résistent avec brio à cette offensive.

Adonix annonce ainsi une nouvelle version (la 140) de son logiciel X3 qui a nécessité 100 années-homme de développement et apporte quelques 600 innovations ergonomiques, fonctionnelles et technologiques. «L’interface du logiciel a été revue et corrigée pour faciliter l’utilisation», confirme Pascal Boursier, responsable marketing produit d’Adonix. Une interface qui englobe un portail utilisateur avec des indicateurs disponibles en temps réel. Le logiciel dispose aussi d’un workflow événementiel,  d’un suivi de flux matières efficace et de fonctions de traçabilité étendues.

Lefebvre Software annonce également une nouvelle interface pour l’ensemble des solutions de sa gamme Iris. Cette interface intelligente, première composante visible d’une nouvelle génération d’outils, met à profit les technologies java et répond aux exigences de sécurité d’une base de données et d’un serveur d’applications centralisés, de puissance et de souplesse d’un serveur de présentation et de contrôle d’accès clients, de rapidité et de convivialité. Elle intègre nativement la technologie XML pour faciliter les échanges.

Qualiac étende les possibilités de son logiciel avec l’intégration d’un module de gestion des projets et de structuration des données associées. «Quelle que soit la nature du projet, cette solution conceptualise sa réalisation dans un univers à trois dimensions : technique, temps et coûts», précise Eric Laumond, consultant/chef de projet chez Qualiac. L’éditeur de Chamallières (63) annonce aussi la disponibilité début 2005 d’une version qui intégrera la base de données DB2.

Première présence au salon de l’éditeur lyonnais Prodaxis qui lance le logiciel Parteor Manufacturing. Une solution originale développée sous Java, disponible sous Unix et Linux, et qui exploite toute la puissance de l’architecture à base de «clients riches» (puissance de calcul locale et support fonctionnel adéquats). Elle réponde ainsi aux besoins des PME, notamment en terme de flexibilité.

A signaler enfin, le logiciel d’ordonnancement Ordo, toujours présent après plus de quinze années de bons et loyaux services apportés aux ateliers. Commercialisé par OrdoSoftware, une filiale de Schneider Electric, cet outil basé sur des algorithmes extrêmement puissants développés par le Laas, bénéficie de nombreuses innovations fruits de recherches menées par les ingénieurs du groupe français.

Il  est utilisé entre autres par Arc International pour contrôler en temps réel la fabrication de ses moules. Les priorités de fabrication des 40 centres d’usinage à CN que compte son atelier peuvent ainsi être gérés en temps réel. Signe de temps, le logiciel offre la possibilité de la liaison sans fil grâce à sa version Ordo PDA.

Mirel Scherer

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Grâce à la technologie IO-Link, Ifm electronic veut devenir un champion du logiciel d'automatisation

Grâce à la technologie IO-Link, Ifm electronic veut devenir un champion du logiciel d'automatisation

Les 29 et 30 octobre 2019, le spécialiste allemand de la détection industrielle Ifm electronic organisait un événement[…]

Production : Dassault Systèmes fait l’acquisition d’Ortems

Production : Dassault Systèmes fait l’acquisition d’Ortems

Rapprocher conception et fabrication

Rapprocher conception et fabrication

Une solution ERP pour les sous-traitants aéronautiques

Une solution ERP pour les sous-traitants aéronautiques

Plus d'articles