Nous suivre Industrie Techno

Ericsson ouvre sa recherche sur le Web

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
Ericsson ouvre sa recherche sur le Web

Un portail pour les développeurs d'applications sur portable.

© DR

Par le biais d’un portail Internet, l’équipementier télécoms suédois partage ses innovations avec les développeurs du monde entier.

Finie la recherche en vase clos. Plus que jamais, l’heure est à l’innovation partagée, plus connue sous les termes anglais ''Open Innovation''.

Ericsson pousse la démarche jusqu'au bout en ouvrant sa recherche sur le Web. Comment ? En mettant en ligne Ericsson Labs, un portail Internet de recherche et d’innovation. Objectif : concevoir dans un environnement technologique ouvert, les applications de la téléphonie mobile de demain, en coopération avec des développeurs du monde entier et permettre à des utilisateurs de tester les versions bêta sur leurs terminaux.

Le portail se compose de deux grandes sections. La première s’adresse en priorité aux développeurs expérimentaux et donne accès à un environnement Web contenant des API (interfaces de programmation d’applications), les outils correspondants et des ressources Web 2.0 associées avec forums, blogs, inscription, connexion, documentation, tutoriels et codes échantillons pour faciliter le partage d’informations et la collaboration avec la communauté de développeurs.

La seconde partie comprend un showroom virtuel qui contient les modules réalisés en version bêta dans des domaines aussi variés que la présence, la messagerie, le streaming et le téléchargement de contenus, la cartographie et la géolocalisation. Développeurs et consommateurs peuvent alors les télécharger pour les tester sur leur propre téléphone mobile, évaluer autant leurs performances que leur intérêt d’utilisation et faire part de leurs avis.

Ericsson Labs vise avant tout les développeurs d’applications expérimentales, c’est-à-dire les développeurs de jeux/hobbies, les développeurs du Web ainsi que les développeurs en langages Java et C. Ce site concerne également au tout premier chef, les chercheurs et les étudiants qui peuvent utiliser Ericsson Labs pour étudier, mener des recherches et réaliser des expériences.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus :

Interview Vidéo de Stefan Ålund - Ericsson Labs : http://www.youtube.com/watch?v=bVHfeXuOCvM

Pour en savoir plus sur Ericsson Labs, visitez : https://labs.ericsson.com/

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Anywaves s’allie à Syrlinks pour déployer ses mini-antennes pour satellites à l’international

Anywaves s’allie à Syrlinks pour déployer ses mini-antennes pour satellites à l’international

Pour distribuer à l’international ses antennes miniatures en bandes S et X pour satellites, la start-up issue du Centre national[…]

06/07/2020 | SpatialImpression 3D
OneWeb et son projet de constellation de satellites repartent sous la houlette du gouvernement britannique et de l'opérateur télécoms Bharti

OneWeb et son projet de constellation de satellites repartent sous la houlette du gouvernement britannique et de l'opérateur télécoms Bharti

Un pas de plus vers l'Internet quantique avec l'émission de photons intriqués par le nanosatellite SpooQy-1

Un pas de plus vers l'Internet quantique avec l'émission de photons intriqués par le nanosatellite SpooQy-1

C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

Plus d'articles