Nous suivre Industrie Techno

EOS Imaging renforce sa présence outre-Atlantique

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

, ,
EOS Imaging renforce sa présence outre-Atlantique

Le scanner EOS fonctionne grâce aux rayons X.

© DR

La société française à l’origine d’un dispositif d’imagerie orthopédique innovant s’étend aux Etats-Unis, un marché à fort potentiel de croissance.

La technologie d’imagerie EOS, fondée sur les travaux du Prix Nobel de physique Georges Charpak, trouve de l’écho à l’étranger. Cette-dernière permet d’obtenir, grâce aux rayons X, le scanner 3D du squelette d’un patient, tout en l’exposant à une dose de radiations minimale.

EOS Imaging a annoncé le 27 août une nomination pour ses ventes Europe, ainsi que le recrutement de deux responsables commerciaux aux Etats-Unis. Désormais, le développement commercial d’EOS sur le territoire américain sera organisé selon trois zones Est, Centre et Ouest.  

« Comme nous l'avions annoncé lors de notre introduction en bourse en février, nous avons réalisé plusieurs recrutements de premier plan en Europe et aux Etats-Unis afin de renforcer notre présence commerciale. Ces hauts profils aux compétences complémentaires bénéficiant d'une excellente connaissance du terrain vont nous permettre d'accélérer la dynamique de nos ventes», s’est félicitée la directrice générale d’EOS Imaging Marie Meynadier, dans un communiqué. 

Ludovic Fery

Pour en savoir plus : www.eos-imaging.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Une nouvelle étude relance le débat sur l'efficacité du bamlanivimab contre le covid-19

Une nouvelle étude relance le débat sur l'efficacité du bamlanivimab contre le covid-19

Une étude parue dans Clinical Infectious Diseases le 13 avril indique que le bamlanivimab, l'anticorps monoclonal anti-Covid-19 d'Eli[…]

Covid-19 : des projets de vaccins sous forme de spray nasal pour cibler le virus dès son entrée dans le corps

Covid-19 : des projets de vaccins sous forme de spray nasal pour cibler le virus dès son entrée dans le corps

L’Agence européenne des médicaments établit que la thrombose est un effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca

L’Agence européenne des médicaments établit que la thrombose est un effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca

AstraZeneca : « L’erreur d’administration ne suffit pas, à elle seule, pour expliquer les cas de thromboses », estime Philippe Nguyen, président du GFHT

AstraZeneca : « L’erreur d’administration ne suffit pas, à elle seule, pour expliquer les cas de thromboses », estime Philippe Nguyen, président du GFHT

Plus d'articles