Nous suivre Industrie Techno

Eoliennes de 10 MW : des choix techniques inhabituels

Hugo Leroux
Eoliennes de 10 MW : des choix techniques inhabituels

le modèle ST-10 vise 10 MW grâce à l'allègement et la meilleure intégration des composants

© Sway turbines

La société Norvégienne Sway Turbine a dévoilé le 26 octobre les orientations techniques de son projet d’éolienne de 10 MW. Selon ses concepteurs, elle constituerait une alternative meilleure marché aux éoliennes actuelles.
 

Le directeur technique Eystein Borgen de Sway Turbine a dévoilé le concept lors de la 3e conférence internationale sur les trains d’entrainement pour éoliennes à Brême, en Allemagne. L’entrainement direct de son alternateur, sans boite de vitesse, est déjà privilégié par les générations d’éoliennes de 6 et 7 MW en développement. En revanche, d’autres choix plus inhabituels permettraient une réduction de coût global de 15 à 20 %.

Premier choix : un noyau de stator – la parie fixe du générateur – entièrement constitué de cuivre. Là où les noyaux de stator misent habituellement sur du fer entouré de cuivre, celui-ci offre un allègement important et limite les attractions magnétiques parasites entre le stator et le rotor, a indiqué Eystein Birgen dans sa présentation technique.

Sway Turbine propose également une intégration poussée des pales au générateur pour mieux équilibrer les masses et maintenir constant l’espace séparant le rotor et le stator.

La société recherche des investisseurs pour développer un prototype et le tester sur le site expérimental de Øygaarden, près de Bergen, en Norvège.

Hugo Leroux

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« L’association de l’industrie avec les scientifiques permettra de connaître la vitesse de formation de l’hydrogène naturel dans le sol », avance le chercheur Alain Prinzhofer

« L’association de l’industrie avec les scientifiques permettra de connaître la vitesse de formation de l’hydrogène naturel dans le sol », avance le chercheur Alain Prinzhofer

Géochimiste spécialiste de l'hydrogène dit naturel, présent dans le sous-sol, Alain Prinzhofer est aussi directeur[…]

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Décarboner l'aviation, mission impossible ?

Dossiers

Décarboner l'aviation, mission impossible ?

Plus d'articles