Nous suivre Industrie Techno

Eole Water : de l'eau potable avec des éoliennes

Hugo Leroux
Eole Water : de l'eau potable avec des éoliennes

La start-up Eole Water fabrique des éoliennes pour produire de l'eau potable en toute autonomie. Son idée : récupérer l'énergie du vent pour condenser l'eau contenue dans l'air.

Eole Water en bref :

Création : juin 2008
Le créateur : Marc Parent
Implantation : Sainte Tulle (04)
Effectif : 8 personnes
Site web : www.eolewater.com
Contact : Thibault Janin
Tél : 04 92 72 11 64
E-mail : t.janin@eolewater.com



Une éolienne pour produire… de l’eau potable. C’est ce que fabrique Eole Water, une start-up créée à l’initiative de Marc Parent, technicien du froid. Celui-ci cherchait à produire de l’eau potable dans les sites isolés, en dehors de toute source électrique. L’idée de l’éolienne s’est vite imposée : convertir l’énergie du vent pour condenser la vapeur d’eau contenue dans l’air. Mais entre l’idée et le brevet, 11 ans de recherche ont été nécessaires. En 2008, Marc Parent s’entoure d’une équipe de techniciens et d’ingénieurs et fonde Eole Water. La société démontre la faisabilité d’un prototype capable de condenser 150 litres d’eau par jour à Abu Dhabi. Après ce succès, une levée de fond permettra d’engranger 1,2 M€ pour développer le modèle WMS 1000, capable de produire 1 000 litres par jour (en climat tempéré).

Produire un courant stable

La WMS1000 produit 30 kW d’électricité. Cette électricité est entièrement ou partiellement (selon les besoins de production d’eau) utilisée pour compresser ou détendre un fluide de refroidissement qui circule dans des ailettes. Le contact air chaud/surface froide créée la condensation de l’eau. L’aspect innovant ? Au contraire des éoliennes classiques, ce système fournit un courant stable sans avoir à le réinjecter dans un réseau d’électricité. Cela permet d’alimenter les compresseurs du fluide de refroidissement et de produire l’eau sur un site totalement isolé.

Forte de partenariats avec des fournisseurs bien établis comme Danfoss pour la partie froid, Leroy Somer pour le système électrique ou Arcelor Mittal pour les ailettes, Eole Water vient d’établir des contrats de démonstration commerciale pour ses éoliennes MWS 1000 à Abu Dhabi. Son marché potentiel : les sites totalement isolés, où l'approvisionnement en eau est problématique, comme les petites îles.

Hugo Leroux

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

BATTERY 2030+ : comprendre l’interface électrolyte-électrode des batteries pour améliorer leurs performances

BATTERY 2030+ : comprendre l’interface électrolyte-électrode des batteries pour améliorer leurs performances

Le projet de recherche BATTERY 2030+ a organisé, mardi 4 mai, un webinaire sur les pistes de recherches à explorer pour dynamiser[…]

Massifier la production ou territorialiser l'écosystème : deux irréconciliables stratégies pour déployer la filière hydrogène vert

Massifier la production ou territorialiser l'écosystème : deux irréconciliables stratégies pour déployer la filière hydrogène vert

Comment Transavia va réduire sa consommation de carburant en optimisant l’altitude de ses avions

Comment Transavia va réduire sa consommation de carburant en optimisant l’altitude de ses avions

Énergies bas carbone : une hausse de dépôts de brevets jugée insuffisante par l'AIE pour atteindre les objectifs climatiques

Énergies bas carbone : une hausse de dépôts de brevets jugée insuffisante par l'AIE pour atteindre les objectifs climatiques

Plus d'articles