Nous suivre Industrie Techno

Ensemble de stérilisation de produits moussants

Industrie et  Technologies

SihiSanivac de Sterling SIHI

De nombreuses applications à base de liquide moussant requièrent un haut niveau de stérilisation et simultanément un traitement approprié des mousses générées pendant le transfert. Par exemple, dans les brasseries, avant l'embouteillage des bouteilles de bière, on évacue le surplus d'oxygène. Cette opération a pour but de stériliser la bière, d'aider à la préservation de ses qualités organoleptiques tout en prolongeant la date de péremption de la boisson. Bien d'autres exemples existent dans les industries agroalimentaires, cosmétiques, pharmaceutiques... L'ensemble de vide SihiSanivac de Sterling SIHI a été développé pour permettre à ces industries de résoudre facilement, en  toute sécurité, et à un prix économique ces deux exigences.

Les industries précitées ont également à cœur la préservation de l'hygiène. Pour y parvenir, elles utilisent des systèmes NEP. SihiSanivac supporte aisément ces traitements. Conçu en matériaux nobles, -inox1.4404, 14408, AISI 316L, titane-, il ne craint ni la corrosion, ni le contact avec les différents produits de lavage. Sa conception et les éléments qui le composent ont été pensés pour maintenir un haut degré d'hygiène.

SihiSanivac se présente sous la forme d'un ensemble (skid) prêt à l'emploi comprenant une pompe à vide à anneau liquide, un pré-séparateur avec purge automatique de la mousse, un séparateur pour l'anneau liquide de la pompe à vide, des vannes pneumatiques automatiques, un échangeur de chaleur à plaques en inox ou en titane (refroidi par eau glycolée ou eau industrielle) et une sonde de niveau avec transmetteur.

L'élément moteur du système est la pompe à vide à anneau liquide. Elle fonctionne selon le principe inventé par les fondateurs de la société Sterling SIHI. La pompe transfère des molécules de gaz d'une pression P1 à une pression P2 par la création de volumes variables - croissants côté aspiration, décroissants côté refoulement - générés par une roue excentrée par rapport à un anneau liquide.

La variation des volumes est créée par la rotation même de cette roue. L'anneau liquide procure un effet de piston hydraulique pour aspirer et refouler les molécules. Les calories étant absorbées par l'anneau liquide, l'échauffement n'est que de quelques degrés, augmenté des calories de condensation. Le liquide de service (eau ou autre) circule ainsi en circuit fermé permettant une drastique économie d'eau et annule tout risque microbien. Le contrôle de son niveau est assuré par une sonde/transmetteur. Durant tout le process, la sécurité est absolue, sans aucun risque d'intrusion d'impuretés.

Quelques caractéristiques supplémentaires

  • ? 3 modèles pour 3 capacités : 400, 800 ou 1 000 m3/heure
  • ? Consommation : 9 kW
  • ? Pression d'entrée : 100 mbar (40 mbar avec eau à 15°C)
  • ? Pression de sortie : 1013 mbar.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.sterlingfluid.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Avis d'expert] Quand l'impression 3D permet d'optimiser la dynamique des fluides

[Avis d'expert] Quand l'impression 3D permet d'optimiser la dynamique des fluides

Limitée par les technologies de fabrication traditionnelles, l’optimisation de la dynamique des fluides trouve une nouvelle alliée[…]

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

« L’impression 3D béton va enfin permettre au secteur de la construction de maîtriser son empreinte carbone », estime Alain Guillen, directeur général d’XtreeE

« L’impression 3D béton va enfin permettre au secteur de la construction de maîtriser son empreinte carbone », estime Alain Guillen, directeur général d’XtreeE

Composites : L'injection RTM s'adapte pour réduire les temps de cycle

Dossiers

Composites : L'injection RTM s'adapte pour réduire les temps de cycle

Plus d'articles