Nous suivre Industrie Techno

Energy Observer : le Solar Impulse des mers va démarrer son tour du monde

Energy Observer : le Solar Impulse des mers va démarrer son tour du monde

Le 14 avril prochain, Energy Observer, le premier navire fonctionnant exclusivement à partir d'énergies renouvelables et couplant un système de stockage par hydrogène sera mis à l’eau à Saint-Malo, son port d’attache, pour entamer son tour du monde de 6 ans.

Depuis 2015, ce sont près de soixante personnes qui se sont attelées à reconditionner un catamaran de légende en un véritable condensé d’innovations. Le 14 avril à 12h30, après une semaine d’exposition au grand public, Energy Observer touchera enfin la mer. 

L'équipe de l'Energy Observer a prévu 12 escales en France cette année qui le mèneront jusqu'à Monaco et lui permettra d'éprouver son modèle énergétique avant d’aborder son tour du monde. Puis jusqu’en 2022, le navire fera 101 escales.

Le bateau associe des ailes de tractions et éoliennes, des panneaux solaires et des hydrogénérateurs pour produire de l’électricité. Grâce à cela, Energy Observer est le premier navire autonome en énergie et sans émission de gaz à effet de serre ni particules fines.

Tous les détails sur les technologies dans cette infographie signée par l’équipe d’Energy Observer :


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« La donne change pour la récupération de chaleur fatale dans l’industrie », lance Gilles David, PDG d’Enertime

« La donne change pour la récupération de chaleur fatale dans l’industrie », lance Gilles David, PDG d’Enertime

La récupération de chaleur fatale dans l'industrie est un gisement majeur d'efficacité énergétique : 50[…]

Comment le Syndicat des énergies renouvelables veut accélérer le développement des EnR en France

Comment le Syndicat des énergies renouvelables veut accélérer le développement des EnR en France

Trois projets smart city dévoilés au QG Digital d'Engie

Trois projets smart city dévoilés au QG Digital d'Engie

Des bactéries génétiquement modifiées pour produire des hydrocarbures

Des bactéries génétiquement modifiées pour produire des hydrocarbures

Plus d'articles