Nous suivre Industrie Techno

abonné

Analyse

Energies renouvelables : le Solaire revient en force

xavier boivinetxavier.boivinet@industrie-technos.com
Energies renouvelables : le Solaire revient en force

La capacité installée du photovoltaïque distribué pourrait plus que doubler d’ici à 2024, pour atteindre 530 GW.

L’Agence internationale de l’énergie prévoit une forte hausse des capacités de production d’électricité d’origine renouvelable d’ici à 2024, tirée principalement par le photovoltaïque et l’éolien.

En 2018, 26 556 térawattheures (TWh) d’électricité ont été produits dans le monde, dont 26 % provenaient de sources renouvelables. Ce chiffre devrait grimper de 55 % d’ici à 2040, selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), qui a publié son rapport annuel, World energy outlook, le 13 novembre. Le photovoltaïque et l’éolien représenteraient plus de la moitié de cette croissance dans le scénario s’appuyant sur les objectifs énergétiques gouvernementaux. Ces deux sources pourraient fournir plus d’électricité que l’hydraulique dès 2030. Le photovoltaïque serait le principal moteur, avec 60 % des capacités de production d’électricité renouvelable supplémentaires installées d’ici à 2024.

Dans son rapport Renewables 2019, paru le 21 octobre, l’AIE relevait déjà l’essor des capacités de production d’électricité renouvelable. La puissance installée additionnelle devrait bondir cette année de 12 % (198 GW), alors qu’elle était restée stable entre 2017 et 2018 (178 GW). L’AIE prévoit 1 200 GW de capacités supplémentaires pour les énergies renouvelables d’ici à 2024, l’équivalent de la capacité totale des États-Unis aujourd’hui. Le solaire photovoltaïque (PV) devrait connaître une croissance « spectaculaire », portée à 75% par les systèmes distribués (les installations sur les toits des maisons, des bâtiments commerciaux et industriels, par opposition aux centrales photovoltaïques au sol). La capacité installée du PV distribué pourrait plus que doubler d’ici à 2024 pour atteindre 530 GW. Notamment grâce à la Chine, qui devrait dépasser l’Union européenne dès 2021 et s’imposer dans ce domaine.

« Contrairement aux idées reçues, la croissance du photovoltaïque distribué est dominée par les applications commerciales et industrielles plutôt que par le résidentiel », précise l’AIE. En effet, des installations plus grosses permettent de réaliser des économies d’échelle, diminuant ainsi les coûts d’investissement par kilowatt. De plus, les bâtiments commerciaux et industriels ont généralement besoin d’électricité le jour, correspondant à la production PV. Cela favorise l’autoconsommation et génère des économies sur la facture. Toutefois, l’AIE estime que le nombre de bâtiments résidentiels équipés de systèmes PV pourrait doubler et atteindre 100 millions d’ici à 2024, soit un quart du PV distribué.

Un « pilier » pour lutter contre le réchauffement climatique

L’éolien terrestre, avec un quart des 1 200 GW installés d’ici à 2024, arriverait derrière le PV. L’éolien en mer, lui, devrait voir sa capacité tripler en cinq ans, à 65 GW, notamment[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°1026-1027

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2019 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dans les Alpes-Maritimes, des camions bennes carburent aux plastiques

Dans les Alpes-Maritimes, des camions bennes carburent aux plastiques

Le département des Alpes-Maritimes a inauguré le 17 juillet deux camions bennes qui circuleront avec du carburant produit à[…]

Classement des écoles d’ingénieurs, hydrogène, France Industrie, le best-of de la semaine

Classement des écoles d’ingénieurs, hydrogène, France Industrie, le best-of de la semaine

[Avis d'experts] Nouveaux gaz : l'avenir de la transition énergétique

[Avis d'experts] Nouveaux gaz : l'avenir de la transition énergétique

Décryptage de la nouvelle éolienne offshore de 14 MW annoncée par Siemens Gamesa

Décryptage de la nouvelle éolienne offshore de 14 MW annoncée par Siemens Gamesa

Plus d'articles