Nous suivre Industrie Techno

Energiency, Dillygence, Usitab et GPC System : quatre start-up pour doper l’industrie du futur à Clermont-Ferrand

Energiency, Dillygence, Usitab et GPC System : quatre start-up pour doper l’industrie du futur à Clermont-Ferrand

Les représentants de GPC System, Energiency, Dillygence et Usitab dans les locaux du Bivouac à Clermont-Ferrand.

© Emmanuel Thérond

Dans la préfecture du Puy-de-Dôme, l’incubateur « Le Bivouac » vient d’accueillir quatre nouvelles jeunes pousses qui ont un objectif commun : utiliser les données des industriels pour optimiser leurs opérations.

A Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, quatre entreprises œuvrant dans l’industrie du futur viennent de rejoindre, ce 20 février, l’incubateur « Le Bivouac » pour une durée de six mois. La première est Energiency, qui a conçu un logiciel permettant aux industriels de réaliser des économies d’énergie. « Nous avons créé un algorithme qui prend les données existantes dans les usines, mais aussi les facteurs d’influence, afin de les interpréter pour identifier de nouveaux gisements et détecter des gains potentiels », explique le PDG Arnaud Legrand, qui a pour clients ArcelorMittal, SKF ou Solvay.

Optimisation du flux de production grâce au machine learning

La deuxième entreprise sélectionnée est Dillygence. Sa spécialité ? La modélisation et l'optimisation du flux de production en temps réel grâce à des analyses « machine learning ». « Notre palette d’outils peut être utilisée sur la phase d'ingénierie, lors de la montée en cadence, etc. On peut aussi contrôler la production et identifier les dérives, les problèmes, les pistes d’amélioration », souligne le directeur de l’exploitation Thierry Bur, qui va travailler pour PSA pour piloter le ferrage d’une usine.

Usitab, dirigée par Loïc Le Doussal, propose quant à elle une application sur tablette numérique. Reliée à un back office, elle permet de l’échange d’informations en temps réel entre l’opérateur sur le terrain et le manager. Ces informations dématérialisées peuvent concerner la maintenance, la production, la qualité ou les ressources humaines, pour ne citer que quelques champs d’application.

Michelin, Aubert & Duval, Atos, Actemium et Constellium comme clients

La dernière startup accompagnée est GPC System. Associée à Deltamu, un spécialiste de la métrologie, elle propose l’analyse en intelligence augmentée de données industrielles concernant le process, le produit et les intrants. Les outils mis en place reposent sur un modèle mathématique et probabiliste original, exploité par des méthodes d’analyses statistiques multidimensionnelles brevetées. « Nos outils sont utilisés actuellement dans les secteurs de l’automobile, du semi-conducteur et de la métallurgie. Ils peuvent être intégrés dans des logiciels d’Enterprise Resource Planning (ERP) existants ou directement dans des machines complexes » explique Daniel Lafaye de Micheaux, président de GPC System.

Au « Bivouac », ces quatre startups vont travailler avec Michelin, Aubert & Duval, Atos, Actemium (filiale de Vinci Energies) et Constellium, auprès desquels elles réaliseront des tests grandeur nature. L’Université Clermont Auvergne, à travers son label I-site Cap 20-25, le pôle de compétitivité CIMES, premier pôle français de la mécanique « smart manufacturing », et le Hall 32, un centre de promotion unique en France dédié aux métiers de l’industrie, sont également associés à cette démarche d’open innovation.

Emmanuel Thérond

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Relance verte et soutien à l’innovation, points clés du plan de relance proposé par France Industrie

Relance verte et soutien à l’innovation, points clés du plan de relance proposé par France Industrie

France industrie a présenté le 9 juillet son plan de relance de l’industrie manufacturière après le choc lié[…]

10/07/2020 | CO2Industrie 4.0
« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Tests Covid-19 de Bio-Rad, Global Industrie, jumeau numérique et Li-ion, le best-of de la semaine

Tests Covid-19 de Bio-Rad, Global Industrie, jumeau numérique et Li-ion, le best-of de la semaine

« Pour survivre à la crise covid-19, l’industrie française va devoir accélérer son virage vers le 4.0 », prévient Sébastien Gillet directeur du salon Global Industrie

« Pour survivre à la crise covid-19, l’industrie française va devoir accélérer son virage vers le 4.0 », prévient Sébastien Gillet directeur du salon Global Industrie

Plus d'articles