Nous suivre Industrie Techno

ENERGIE

Sujets relatifs :

, ,
Un process pour des cellules solaires organiques

Le centre de recherche en micro-électronique belge Imec a mis au point un process de dépôt de couches minces par pulvérisation de solutions à nanoparticules, qui peut servir à réaliser aussi bien la couche active d'une cellule solaire organique que les contacts électriques. Les cellules solaires souples obtenues présentent un rendement de conversion de 3 %. L'Imec ambitionne d'atteindre un rendement de conversion de 10 % d'ici à 2012. Le process vise la fabrication de cellules de grande dimension dans une ligne de production automatisée. Il est rapide et peu coûteux.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0908

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Énergie
Vers une batterie trois fois plus performante

Énergie Vers une batterie trois fois plus performante

Les chercheurs du MIT montrent qu'en utilisant de l'or ou du platine comme catalyseur sur les électrodes, il est possible de doper le rendement de la[…]

01/06/2010 | INNOVATIONSCONSOMMATION
Électronique
Des microcontrôleurs hypersobres

Électronique Des microcontrôleurs hypersobres

Énergie
Des batteries ultraminces

Énergie Des batteries ultraminces

Calcul thermique
Senova ausculte l'énergie des bâtiments

Calcul thermique Senova ausculte l'énergie des bâtiments

Plus d'articles