Nous suivre Industrie Techno

ENERGIE

Sujets relatifs :

, ,
Un process pour des cellules solaires organiques

Le centre de recherche en micro-électronique belge Imec a mis au point un process de dépôt de couches minces par pulvérisation de solutions à nanoparticules, qui peut servir à réaliser aussi bien la couche active d'une cellule solaire organique que les contacts électriques. Les cellules solaires souples obtenues présentent un rendement de conversion de 3 %. L'Imec ambitionne d'atteindre un rendement de conversion de 10 % d'ici à 2012. Le process vise la fabrication de cellules de grande dimension dans une ligne de production automatisée. Il est rapide et peu coûteux.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0908

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Nomade
La micropile à combustible

Nomade La micropile à combustible

Toshiba a lancé une micropile à combustible au méthanol direct sous la forme d'un chargeur de poche : le Dynario. De la taille d'un paquet de[…]

01/06/2010 | INNOVATIONSPRODUCTION
Éolien
La plus grande ferme off-shore

Éolien La plus grande ferme off-shore

Automobile
Une pompe solaire à hydrogène

Automobile Une pompe solaire à hydrogène

Réacteur
Le combustible nucléaire du futur

Réacteur Le combustible nucléaire du futur

Plus d'articles