Nous suivre Industrie Techno

Energie - Le groupe électrogène se fait oublier

Rédaction Industrie et Technologies
Silencieux, il s'installe désormais sans problème de nuisance près des bureaux ou dans les zones résidentielles.

Le groupe électrogène est connu comme un appareil souvent bruyant. Le britannique Aggreko, spécialiste des solutions temporaires en énergies électrique, frigorifique, air comprimé et déshumidification, est parvenu à le transformer en un engin discret.

Sa nouvelle génération GH2 est si silencieuse qu'elle s'installe désormais sans problème de nuisance sonore près des bureaux ou dans les zones résidentielles. Des nouveaux débouchés s'ouvrent à ces alimentations de secours, jusqu'ici interdites dans le endroits sensibles à cause de leur bruit.

Normalement, un groupe électrogène de 160 KVA émet dans l'air libre un bruit d'environ 80 dB. Grâce au système d'atténuation mis au point par Aggreko, le niveau sonore audible d'un GH2 de même puissance tombe à 65 dB à 1 m et à 55 dB à 7 m. Un progrès qui rend la machine presque
inaudible à proximité.

Le développement de GH2 a demandé 18 mois et un investissement de plusieurs millions d'euros. Aggreko a fait appel aux compétences en matière d'acoustique et de bruit de l'université Strathclyde à Glasgow, en Écosse. Le bureau d'études a revu certains composants clés, en choisissant par exemple un filtre plus gros. Le capot, qui enveloppe la machine, a été optimisé par CAO en 3D à l'aide du logiciel ProEngineer pour transmettre le moins de vibrations à l'extérieur. Et cette structure métallique a été tapissée à l'intérieur d'une mousse antibruit à base de laine de roche.

Disponible pour quatre niveaux de puissance de 60 à 320 KVA, le GH2 se targue aussi d'émettre moins de gaz, de supprimer les fuites de fuel et de diviser par quatre la maintenance. Comme pour les autres produits, Aggreko ne le vend pas, mais le propose uniquement en service de location.RL

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Energy Observer met les voiles vers le nord de l'Europe

Energy Observer met les voiles vers le nord de l'Europe

Le 18 avril, le bateau Energy Observer s’est équipé d’ailes Oceanwings pour aller plus vite et produire de[…]

[Reportage] Dernière ligne droite avant l'arrivée du réacteur d'Iter

[Reportage] Dernière ligne droite avant l'arrivée du réacteur d'Iter

Navette autonome, laser ultra-puissant, vie des batteries… les meilleures innovations de la semaine

Navette autonome, laser ultra-puissant, vie des batteries… les meilleures innovations de la semaine

Longévité des batteries, Microsoft IA, laser ultra-puissant… les innovations qui (re)donnent le sourire

Longévité des batteries, Microsoft IA, laser ultra-puissant… les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles