Nous suivre Industrie Techno

Energie - Le début des éoliennes carénées

Stéphanie Cohen
Par rapport aux modèles classiques, leurs performances sont améliorées mais leur prix est plus élevé.

La Compagnie Internationale des Turbines Atmosphériques (Cita) vient d'installer sa première éolienne carénée sur la base Dumont d'Urville en Antarctique. Quatre autres installations suivront dans le courant de l'année.

L'originalité de ces éoliennes à trois pales réside dans la présence d'un anneau à l'extrémité de ces dernières. Cette conception, fruit de 4 années de développement, confère de nombreux avantages.

Tout d'abord, pour atteindre une puissance de 12 kW, cette éolienne se contente d'un rotor de 4,4 m de diamètre (5,3 avec le carénage) contre 7 m avec une éolienne classique.

En effet, le profil de la structure circulaire permet d'augmenter le flux d'air mettant les pales en rotation. Le coefficient de puissance est ainsi augmenté de 70 % par rapport aux modèles classiques.

D'autre part, en supprimant le sifflement en bout de pales, le carénage abaisse considérablement le niveau d'émission sonore.

Le modèle CH Cap-Horn, série polaire, installé en Antarctique, est capable de résister à des vents de 300 km/h. Mais le Cita dispose maintenant d'une gamme standard pour des applications moins spécifiques.

Ce modèle caréné présente cependant deux inconvénients. Tout d'abord, il coûte environ 60 % plus cher que les modèles classiques. Mais selon la Cita, un passage en production industrielle pourrait changer la donne. D'autre part, le carénage confère un aspect imposant à la structure qui pourrait poser des problèmes d'insertion dans le paysage.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le CEA fait appel à la sérigraphie pour industrialiser les plaques bipolaires des piles à hydrogène

Fil d'Intelligence Technologique

Le CEA fait appel à la sérigraphie pour industrialiser les plaques bipolaires des piles à hydrogène

Une pile à combustible à membrane d’échange de protons (PEMFC) énergétiquement plus dense et moins[…]

[Dossier CO2] Ces pièges à carbone que développe l'Ifpen

Dossiers

[Dossier CO2] Ces pièges à carbone que développe l'Ifpen

Le CEA booste le rendement de cellules photovoltaïques organiques pour l’internet des objets

Le CEA booste le rendement de cellules photovoltaïques organiques pour l’internet des objets

[Dossier CO2] Décarbonation de l'industrie : les cimentiers en quête de la bonne formule

[Dossier CO2] Décarbonation de l'industrie : les cimentiers en quête de la bonne formule

Plus d'articles