Nous suivre Industrie Techno

Energie : Appel à manifestations pour la technologie Hydrogène

Clément Cygler
Energie : Appel à manifestations pour la technologie Hydrogène

Principe de la pile à combustible pour l'alimentation d'un moteur de voiture électrique.

© DR

L’emploi d’hydrogène, considéré comme le vecteur énergétique du futur, pourrait réduire le recours aux ressources non renouvelables et diminuer les émissions au gaz à effet de serre. Pour favoriser le développement des technologies de l’hydrogène, un appel à manifestations d’intérêt a été lancé.

En convertissant l’hydrogène en énergie, les piles à combustible produisent de l’électricité pour de nombreuses applications comme l’électronique embarquée, les transports ou encore la fourniture de courant de secours. Pour le moment, trop cantonnée au stade expérimental, cette technologie a besoin d’aide pour se développer et nécessite la mise en place de phases de démonstration préindustrielle, avant d’être déployée à plus large échelle. Plusieurs ministères ont donc annoncé, début mai, le lancement d’un appel à manifestations d’intérêt (AMI) piloté par l’Ademe et dédié à l’hydrogène et aux piles à combustibles. Cet AMI entre dans le cadre de l’action "Démonstrateurs et plates-formes technologiques en énergies renouvelables et décarbonées et chimie" du Programme d’Investissements d’Avenir, dont l’enveloppe budgétaire est de 1,35 milliards d’euros.

De nombreux projets sont concernés par cet appel, notamment la production d’hydrogène d’origine renouvelable, le développement d’applications dans le domaine de la mobilité ou encore le déploiement d’applications ciblées. Plébiscités par cet AMI, les démonstrateurs auront pour objectifs de :

  • valider la faisabilité technico-économique des solutions en les testant en situation réelle ;
  • confirmer leurs bénéfices énergétiques et environnementaux ;  
  • préparer l’industrialisation en travaillant sur le stockage et la distribution de l’hydrogène, ainsi que sur les coûts de conception et de fabrication des piles à combustible ; 
  • structurer les compétences des acteurs industriels et des PME sur le territoire, en vue d’un déploiement international.


La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 27 août 2011.

Par ailleurs, il est important de rappeler que le marché de l’hydrogène en France pourrait générer un chiffre d’affaires entre 5 et 40 milliards d’euros par an d’ici 15 ans. 

Clément Cygler

Pour en savoir plus: http://www2.ademe.fr/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Charge des batteries li-ion, seconde dose et méthanation par induction… le best-of techno de la semaine

Charge des batteries li-ion, seconde dose et méthanation par induction… le best-of techno de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Mobilité hydrogène : Zoom sur le partenariat entre Renault et PlugPower sur les utilitaires légers

Mobilité hydrogène : Zoom sur le partenariat entre Renault et PlugPower sur les utilitaires légers

Teréga va développer la production de méthane de synthèse par induction magnétique

Teréga va développer la production de méthane de synthèse par induction magnétique

Un supercondensateur qui rivalise avec une batterie nickel-hydrure métallique

Un supercondensateur qui rivalise avec une batterie nickel-hydrure métallique

Plus d'articles