Nous suivre Industrie Techno

Lu sur le web

En utilisant des failles du cloud, deux chercheurs génèrent des milliers de dollars de Litecoins

Sophie Eustache
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

En utilisant des failles du cloud, deux chercheurs génèrent des milliers de dollars de Litecoins

© dr

A travers le Cloud et en utilisant de fausses adresses e-mails, des chercheurs en cybersécurité ont réussi à générer des Litecoins, une monnaie cryptographique concurrente du Bitcoin. Ils présentent leurs résultats dans le cadre de la conférence BlackHat qui se tenait à Las Vegas du 2 au 7 août.

En utilisant de fausses adresses e-mails, et en exploitant les inscriptions gratuites et temporaires qu’offrent certaines plateformes Cloud, telles que Google’s Cloud Platform, Microsoft Windows Azure ou encore CloudBees, deux chercheurs américains spécialistes en cybersécurité,  ont réussi à générer des Litecoins. Cette monnaie crytographique tire sa valeur de sa rareté et de la complexité des algorithmes qu’il faut exécuter pour la créer. Ces algorithmes requièrent un traitement intensif, et donc une grande puissance de calcul.

"Nous avons réalisé que deux tiers des fournisseurs de services de Cloud Computing demandent seulement à l’utilisateur de confirmer son adresse e-mail, pour accéder à un essai gratuit," explique à IEEE Spectrum Rob Ragan, l'un des deux spécialistes. Ainsi, en créant de fausses adresses e-mails, les chercheurs ont découvert qu'ils avaient accès à plusieurs milliers d'essais sur des plateformes de stockage Cloud. Ils ont alors obtenu l’ersatz d’un superordinateur virtuel et ont été capables, à partir de ces serveurs, de générer des Litecoins. A l'acmé de leur expérience, ils possédaient 1000 comptes Cloud qui généraient chacun 25 cents par jour, soit 250 $ (187 euros). 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment Fichet muscle sa R&D à Baldenheim pour sécuriser les sites sensibles

Comment Fichet muscle sa R&D à Baldenheim pour sécuriser les sites sensibles

Principal centre de R&D du groupe Fichet, Baldenheim, dans le Haut-Rhin, renforcera prochainement ses équipes. Objectif : intégrer[…]

L'ANSSI place son cyber campus dans les starting-blocks

L'ANSSI place son cyber campus dans les starting-blocks

Ordinateurs quantique, 5G, batteries sodium-ion... les meilleures innovations de la semaine

Ordinateurs quantique, 5G, batteries sodium-ion... les meilleures innovations de la semaine

Quantum Silicon Grenoble, le projet sur lequel mise le rapport Forteza pour un ordinateur quantique made in France

Quantum Silicon Grenoble, le projet sur lequel mise le rapport Forteza pour un ordinateur quantique made in France

Plus d'articles