Nous suivre Industrie Techno

En Allemagne, un laboratoire pour imaginer l'usine du futur

Les industriels allemands sont les pionniers de l'usine connectée. Le projet SmartFactoryKL sert de laboratoire pour développer la réalité augmentée, ainsi que des systèmes intelligents et communicants.

Avec le laboratoire SmartFactoryKL, installé au sein du Centre de recherche allemand sur l'intelligence artificielle (DFKI), l'Allemagne fait ses premiers pas dans la quatrième révolution industrielle. À savoir, une réinvention des chaînes de production qui ne s'appuie ni sur la vapeur, ni sur l'électricité mais sur la réalité augmentée, les robots, l'intelligence artificielle et les technologies de communication. Cela a pour but de répondre aux exigences de flexibilité de la production et surtout rendre accessibles aux opérateurs les informations pour leur permettre de s'adapter. Le SmartFactoryKL sert de laboratoire pour ces technologies clés.

Objectif de ce projet qui associe de nombreux industriels, comme Siemens, BASF, John Deere ou encore Cisco :[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0963

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2014 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Pas à pas] Comment tirer parti de la réalité augmentée dans votre usine

[Pas à pas] Comment tirer parti de la réalité augmentée dans votre usine

Profitant des formidables progrès de l'informatique embarquée et de l'essor de l'usine 4.0, les exemples d'applications[…]

Bâtiments intelligents : des économies du sol au plafond

Bâtiments intelligents : des économies du sol au plafond

INNOVATION À TOUS LES ÉTAGES

Dossiers

INNOVATION À TOUS LES ÉTAGES

« Bâtiments intelligents : il faut placer l'utilisateur au centre », Olivier Cottet, Schneider Electric

Interview

« Bâtiments intelligents : il faut placer l'utilisateur au centre », Olivier Cottet, Schneider Electric

Plus d'articles