Nous suivre Industrie Techno

En 2016, la voiture se transformera à volonté, du bus au ... monocycle !

En 2016, la voiture se transformera à volonté, du bus au ... monocycle !

La voiture de demain sera de plus en plus modulaire, et transformable selon les besoins de ses usagers. Un brevet de Ford et une démonstration récente de Lohr Industries illustrent cette tendance.

Electrique, autonome, connecté… le véhicule personnel est réinventé du tout au tout pour être plus propre, plus sûr et plus en phase avec les nouveaux usages de nos appareils nomades. La révolution ne s’arrête pas là. C’est la notion même de mobilité qui est repensée. L’idée circule depuis quelques années : ce n’est pas à proprement parler d’un véhicule dont l'usager a besoin, mais de services qui répondent à ses besoins de mobilité. D’où le succès des offres d'utilisation de flottes en libre service comme AutoLib à Paris. La conception elle-même des véhicules peut être révisée, pour s’adapter aux besoins flexibles des utilisateurs.

Lohr : Le véhicule électrique qui se transforme en bus

C'est ainsi que le groupe Alsacien Lohr Industrie a imaginé un système de transport bimodal : Cristal, dont il a présenté un démonstrateur lors de l’exposition Solutions COP21 au Grand Palais, qui s’est tenue pendant la COP21. A l’instar de la Bluecar de Bolloré, ces véhicules sont en autopartage. Mais ils peuvent aussi se convertir en une seule navette assurant le transport de dizaines de personnes. Il suffit d’atteler 2 à 4 véhicules. La solution présente plus de flexibilité que les moyens de transport collectif traditionnels. Un véhicule Cristal peut embarquer cinq personnes assises, à la vitesse maximale de 70 km/h tandis que 4 véhicules reliés entre eux permettent de transporter 72 passagers debout, avec une vitesse maximale de 40 km/h.

Les usagers pourraient emprunter une navette Cristal à certaines heures pour effectuer le "dernier kilomètre" de leurs trajets et l’utiliser comme une voiture particulière à d’autres heures de la journée. Pour cela, ils disposeraient des informations sur la disponibilité des véhicules et les plages horaires associées via Internet. Les flottes de véhicules seront géolocalisées et il sera possible de réserver un véhicule en ligne. Cristal doit être testé à partir de fin 2016 au sein de Strasbourg Eurométropole, et devrait contribuer à l’objectif de réduction de 70 % des émissions de gaz à effet de serre que s’est fixé la société. Il sera ensuite testé à Montélimar, où le réseau de transport est moins développé.

Ford : la voiture pour les trajets intercités, le monocycle pour les centres villes

Un brevet déposé aux Etats-Unis par Ford illustre aussi cette tendance. Le constructeur automobile américain a imaginé une roue détachable et facilement utilisable comme véhicule individuel monocycle. C’est ce que montre ce brevet publié le 15 décembre. Une fois la voiture garée, un système de soutien fait descendre une cale qui la soulève. La roue, avec sa suspension, une motorisation électrique et un contrôle électronique pour l'équilibre, est alors détachée. Puis un siège installé dans le coffre peut être fixé dessus. 

L’invention fait écho à la Bat-Mobile de Batman, que l’homme chauve-souris peut transformer en moto. Plus sérieusement, elle pourrait s’avérer utile pour laisser sa voiture en périphérie de la ville et entrer dans le centre-ville à l’aide de l’engin. Ford indique que l’on peut imaginer « plus d’un engin de ce genre dans une même voiture ».

 

Illustration du fonctionnement de cristal en vidéo :

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Lanceurs du futur, véhicules autonomes, tests sérologiques de Bio-Rad, le best-of de la semaine

Lanceurs du futur, véhicules autonomes, tests sérologiques de Bio-Rad, le best-of de la semaine

Cette semaine a été marquée par le premier challenge R&D du Cnes sur le thème des lanceurs : dix projets ont[…]

26/06/2020 | TransportSpatial
C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

Mercedes s’associe à Nvidia pour développer des véhicules autonomes nouvelle génération d’ici 2024

Mercedes s’associe à Nvidia pour développer des véhicules autonomes nouvelle génération d’ici 2024

CVPR 2020 : Tesla, Waymo et Argo AI dévoilent leurs technos de détection d'objets pour la voiture autonome

CVPR 2020 : Tesla, Waymo et Argo AI dévoilent leurs technos de détection d'objets pour la voiture autonome

Plus d'articles