Nous suivre Industrie Techno

En 1972, il invente le scanner médical...

Mathilde Lagier

Sujets relatifs :

, ,

Qui deviendra un outil de diagnostic indispensable.

Le 20 avril 1972, durant un congrès organisé par l'Institut de radiologie britannique, un ingénieur nommé Godfrey Hounsfield développe un exposé que les autres participants ne sont pas près d'oublier : ils viennent d'entendre parler pour la première fois de leur vie du scanner médical. Très jeune, Godfrey Hounsfield se passionne pour les appareillages électriques et mécaniques qui l'entourent. La ferme de son père, dans le comté de Nottingham, devient un véritable terrain d'expérimentation pour le jeune garçon, qui n'hésite pas à tester certaines de ses inventions sur lui-même. Quelques années plus tard, alors que la Seconde guerre mondiale est sur le point d'éclater, Hounsfield rejoint la Royal Air Force, où il s'initie à l'électronique et aux radars. En 1951, un diplôme d'ingénieur électricien en poche, il est embauché chez EMI (Electric and musical industries) où il participe à la conception du premier ordinateur à transistors britannique

 

Reconstituer les images à l'aide d'un ordinateur

 

En 1967, alors que Hounsfield travaille sur la reconnaissance automatique des formes, une idée commence à germer : serait-il possible de déterminer l'intérieur d'une boîte en prenant des clichés par rayons X selon différents angles autour de cet objet ? Après avoir convaincu des médecins, comme James Ambrose, du potentiel de sa théorie, Hounsfield va construire un premier prototype permettant de scanner le cerveau d'un individu. L'appareil, constitué d'un tube générateur de rayons X et de détecteurs, prend des clichés selon de très nombreux plans comme s'il coupait l'objet en tranches. Ces coupes permettent ensuite de reconstituer des images à l'aide d'un ordinateur, images sur lesquelles on peut voir des éléments qui apparaissent confondus sur les clichés radiographiques classiques. Quelques années plus tard, Hounsfield crée un appareil permettant de scanner le corps entier. En 1979, il obtient le prix Nobel de médecine pour son invention, récompense qu'il partage avec le physicien américain Allan Cormack, codécouvreur des bases mathématiques du scanner. Encore aujourd'hui, l'outil ne cesse d'être perfectionné, afin d'améliorer la qualité des informations et de diminuer l'irradiation reçue par le patient.

LE SCANNER MÉDICAL AUJOURD'HUI

- En 2007, près de 5 millions d'examens par scanner ont été effectués en France. - En 2005, la France métropolitaine comptait 474 appareils.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0910

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Après avoir optimisé la consommation énergétique des équipements électriques et électroniques du[…]

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : À Wattrelos, Decathlon peaufine son modèle vertueux

Dossiers

Éco-conception : À Wattrelos, Decathlon peaufine son modèle vertueux

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Plus d'articles