Nous suivre Industrie Techno

En 1956, il invente le disque dur

Ridha Loukil
Une pièce maîtresse de l'informatique est née.

Des nombreuses inventions de Reynold Johnson (il détient près de 90 brevets aux États-Unis), celle du disque dur figure parmi les plus marquantes. En révolutionnant le stockage de masse des données, elle apporte une pièce maîtresse dans la formidable épopée de l'informatique.

Pour ce scientifique, diplômé en 1929 de la University of Minnesota, l'esprit d'invention commence quand il perd son premier emploi d'enseignant de mathématiques au collège local. Il imagine alors un appareil capable de noter automatiquement un QCM (questionnaire à choix multiples) en détectant les marques du crayon. Une trouvaille qui lui vaut d'être embauché en 1934 comme chercheur au laboratoire d'IBM à Endicott (New York).

Quelques secondes pour accéder aux fichiers

Alors que l'informatique en est au stade des balbutiements, Big Blue pressent le besoin d'un système de mémoire de masse amélioré par rapport aux systèmes existants à bandes magnétiques. En 1952, Reynold Johnson est envoyé à San José (Californie) pour créer un laboratoire avec la mission de développer une mémoire de masse à accès aléatoire à base de disques magnétiques. L'accès aléatoire aux données offre l'avantage de réduire les temps de recherche et de lecture des fichiers à quelques secondes, au lieu de plusieurs minutes dans les systèmes à bandes magnétiques.

Reynold Johnson ne part pas de zéro. Il s'appuie sur les travaux de Jacob Rabinow, un autre inventeur prolifique. Cet ingénieur mécanicien au National Bureau of Standards pose les jalons du disque dur en 1952. L'équipe d'IBM reprend ses recherches mais, au lieu de cylindre, adopte une configuration de disque plus apte à la miniaturisation, la densification et la réduction des coûts. Résultat : le Ramac (Random access method of accounting and control), le premier disque dur au monde. Composé de 50 disques de 24 pouces tournant à 1 200 tr/min, il offre une capacité de stockage de 5 Mo et occupe toute une pièce. IBM le commercialise en 1956 à 50 000 dollars.

Alan Shugart, un des membres de l'équipe, quitte IBM pour fonder, en 1979, Seagate Technology, aujourd'hui leader mondial des disques durs. Reynold Johnson reste chez Big Blue jusqu'à sa retraite en 1971. En 1986, il est décoré par le président Ronald Reagan de la médaille nationale de technologie. Atteint de mélanome, il décède en 1998 à Palo Alto.

REYNOLD JOHNSON

1952 IBM crée à San José, en Californie, un laboratoire dédié au développement d'un nouveau système de stockage de masse à accès aléatoire. 1956 Big Blue commercialise le Ramac, le premier disque dur. Capacité : 5 Mo pour 50 disques de 24 pouces. 1979 Création de Seagate Technology et développement du premier disque dur pour micro-ordinateur. Capacité : 5 Mo pour une taille de 5,25 pouces.

LE DISQUE DUR AUJOURD'HUI

Il se vend près de 600 millions d'unités par an. Dans l'informatique, mais aussi dans des produits électroniques grand-public : enregistreurs vidéo numériques, décodeurs télé, passerelles Internet, baladeurs...

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0909

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

LE DÉJEUNER DES CANOTIERS

LE DÉJEUNER DES CANOTIERS

C'est dimanche. Sapés comme des milords, Polo, Raymond et Fredo ont invité trois gonzesses - des gisquettes un rien girondes - dans une guinguette des[…]

01/04/2009 | HorizonRemue-Meninges
QUIZ

QUIZ

En 1972, il invente le scanner médical...

En 1972, il invente le scanner médical...

QUAND LES INGENIEURS SE CONFIENT...

QUAND LES INGENIEURS SE CONFIENT...

Plus d'articles