Nous suivre Industrie Techno

En 1956, il invente la pilule contraceptive

Marie-Catherine Mérat

Sujets relatifs :

,
Qui marque la libération sexuelle de la femme.

L'histoire de la pilule contraceptive débute en 1950. Margaret Sanger, fondatrice du premier centre de planification familiale en 1923, rencontre Gregory Pincus, spécialiste de la reproduction des mammifères à la fondation Worcester pour la biologie expérimentale (Massachusetts, États-Unis). Elle le persuade de mettre au point un contraceptif oral.

L'idée n'est pas totalement nouvelle : dès 1921, un physiologiste américain, Ludwig Haberlandt, avait annoncé qu'il était possible de créer une pilule hormonale contraceptive. En outre, dans les années 1950, on s'intéresse de près à la progestérone, une hormone stéroïde isolée en 1934. On lui connaît déjà de multiples fonctions, notamment le fait que, pendant la grossesse, elle empêche toute nouvelle ovulation.

Un mélange de deux hormones

Dès 1951, Gregory Pincus, assisté du biologiste Min Chueh Chang, la teste sur des animaux. Un an plus tard, il proclame que la progestérone peut supprimer l'ovulation sans affecter la fertilité. Un problème subsiste pourtant : l'hormone est plus active injectée qu'ingérée. Il s'agit donc de trouver un dérivé chimique plus actif par voie orale. Justement, le 15 octobre 1951 Carl Djerassi, jeune chimiste aux laboratoires Syntex à Mexico, obtient le premier stéroïde de synthèse susceptible d'être utilisé comme contraceptif oral : la noréthistérone. Un an plus tard, c'est Franck Colton, de l'entreprise américaine Searle, qui élabore à son tour un nouveau progestatif : le norethynodrel.

En 1956, Gregory Pincus, secondé du gynécologue spécialiste de la fertilité John Rock, lance les premiers essais à grande échelle sur l'homme, ou plutôt la femme, à Porto Rico. Il constate que le norethynodrel est plus efficace que son concurrent pour supprimer l'ovulation. Or, il s'avère que ce composé est en fait contaminé par une faible dose d'oestrogène et que cette seconde hormone est cruciale pour contrôler le cycle menstruel. Le mélange se révélera être le plus puissant anti-ovulatoire jamais testé.

GREGORY PINCUS

1921 Ludwig Haberlandt, physiologiste américain, annonce la possibilité de créer un contraceptif à partir d'hormones. 1951 Carl Djerassi élabore le premier stéroïde de synthèse susceptible d'être utilisé comme contraceptif oral : la noréthistérone. 1960 Autorisation de mise sur le marché de la première pilule contraceptive orale, l'Enovid, aux États-Unis. 1967 Elle est autorisée en France.

LA PILULE AUJOURD'HUI

Si les premières pilules avaient des effets secondaires importants (maux de tête, nausées, etc.), elles ont beaucoup évolué. Aujourd'hui, elles sont faiblement dosées et fiables à près de 100 %. - Près de 100 millions de femmes dans le monde prennent la pilule, soit environ 10 % des femmes en âge de procréer.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0894

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

LA FONTE EN IMAGES

LA FONTE EN IMAGES

Pour le néophyte, c'est un superbe livre d'images. Les micrographies des fontes sont souvent très esthétiques. Pour l'industrie de la fonderie et les[…]

À NE PAS MANQUER

À NE PAS MANQUER

ET AUSSI

ET AUSSI

LA GUERRE DU FEU

LA GUERRE DU FEU

Plus d'articles