Nous suivre Industrie Techno

Emmanuelle Charpentier révolutionne la manipulation du génome

Emmanuelle Charpentier révolutionne la manipulation du génome

© dr

Qu'ils soient plutôt entrepreneurs ou scientifiques de haut vol, agitateurs d'idées ou orchestrateurs de talent, passionnés de technique ou fins analystes de ses usages, les cinquante pesonnalités dont nous vous proposons de découvrir le portrait jouent un rôle majeur dans l'innovation en France. C'est le cas d'Emmanuelle Charpentier, l'inventeur de la technique de manipulation du génôme CRISPR-Cas9.

Consultez notre sélection des 50 personnalités qui font l’innovation en France

Beaucoup d’observateurs prédisent pour elle un futur Prix Nobel de Chimie. La raison de cette aura ? CRISPR-Cas9, une technique de modification du génome révolutionnaire. Après avoir étudié la biochimie et la microbiologie, les différents post-doctorats d'Emmanuelle Charpentier, puis ses postes de chercheurs et de professeur l’entrainent aux Etats-Unis, en Autriche, en Suède, et encore en Allemagne. Forte de son invention majeure qu’est celle de CRISPR-Cas9, Emmanuelle Charpentier a cofondé en avril 2014 la société CRISPR Therapeutics qui vise à développer, à des fins thérapeutiques, l’édition génétique basée sur la technologie CRISPR-Cas9.

CRISPR est une séquence d’ADN présente naturellement dans la bactérie E. Coli, grâce à laquelle il est possible de guider une enzyme, Cas9, jusqu’à un point précis de l’ADN d’une cellule, que ladite enzyme peut alors « découper ». Une méthode peu onéreuse, plus précise et facile d’utilisation que les autres « ciseaux » du génome. Elle s’invite dans tous les laboratoires depuis la première publication sur le sujet en 2012 d’Emmanuelle Charpentier, en collaboration avec Jennifer Doudna. Toutes deux ont été récompensées par le Breakthrough Prize en sciences de la vie d'Alphabet (ex-Google) en 2015, qui s’ajoute à une longue liste de récompenses.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec COSMIC, Atos veut détecter les matériaux dangereux dans les conteneurs

Avec COSMIC, Atos veut détecter les matériaux dangereux dans les conteneurs

Le géant français du numérique s’associe au projet européen de recherche COSMIC, qui vise à détecter[…]

17/07/2019 | Transport
La médaille d'or du CNRS récompense Thomas Ebbesen pour ses travaux en nanosciences

La médaille d'or du CNRS récompense Thomas Ebbesen pour ses travaux en nanosciences

Mines ParisTech et GRTgaz s’associent pour améliorer la tenue à l’hydrogène du réseau de gaz

Mines ParisTech et GRTgaz s’associent pour améliorer la tenue à l’hydrogène du réseau de gaz

Un lubrifiant à base d'eau pour des roulements plus efficaces

Un lubrifiant à base d'eau pour des roulements plus efficaces

Plus d'articles