Nous suivre Industrie Techno

Embouts et roulements plastiques pour tubes de manutention

Jean-François Preveraud
Embouts et roulements plastiques pour tubes de manutention

Trois pièces pour fabriquer un rouleau de convoyeur

© DR

Igus élargit le spectre d’utilisation de ses roulements en matière plastique en proposant maintenant des embouts en plastique intégrant les roulements pour transformer de simples tubes en rouleaux de convoyeurs.

Le spécialiste des tribopolymères Igus, qui proposait déjà les roulements à billes en matières plastiques Xiros, élargit ce concept en proposant maintenant des embouts de tubes de convoyeurs de manutention intégrant un roulement, le tout étant réalisé en Xirodur B180, un polymère à la fois économique et performant. L’ajout des embouts de tube avec roulement à billes intégré à des tubes d’un diamètre extérieur de 50 mm suffit pour transformer ceux-ci en rouleaux. Différentes longueurs, épaisseurs et matériaux sont possibles pour le roulement, le tube central étant coupé à la longueur voulue. L’objectif étant de simplifier le montage de l’ensemble, notamment lors de la remise à niveau des convoyeurs.

Le fonctionnement à sec sans entretien est possible grâce à une optimisation tribologique du Xirodur B180 qui garantit de faibles coefficients de frottement et donc une durée de vie extrêmement longue. Ce roulement à billes avec des pistes en polymère supporte ainsi des vitesses de rotation élevées allant jusqu’à 1 800 tr/min pour un axe de 20 mm de diamètre. Ce fonctionnement régulier dépend toutefois en large mesure du choix du matériau des billes. Les embouts de tube avec roulement à billes Xiros intégré peut être équipé de billes en verre, en polymère ou en inox. Ces billes sont placées dans une cage en polyamide garantissant une grande résistance et une grande solidité. L’absence de graisse pour le fonctionnement évite aussi que celle-ci ne salisse le milieu d’utilisation, permettant d’espacer les entretiens et l’arrêt des installations, toujours coûteux.

L’usage du tribo-polymère Xirodur B180 rend de surcroît le roulement résistant aux produits chimiques et à la corrosion. Il résiste également sans problème et sur une longue période à des températures comprises entre -40°C et +80°C. Son poids de seulement 32,5/25,9 grammes permet son utilisation même pour les applications exigeantes à ce point de vue. Cette réduction du poids ne se fait pas au détriment de la stabilité. La capacité de charge radiale est de 245 N en utilisation statique et de 294 N en mode dynamique.

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles