Nous suivre Industrie Techno

Embedded World : Ansys dévoile deux solutions logicielles pour sécuriser les voitures autonomes

Kevin Poireault

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Embedded World : Ansys dévoile deux solutions logicielles pour sécuriser les voitures autonomes

© Ansys

Contrairement à de nombreux exposants, Ansys, l’éditeur américain de logiciels de simulation, sera bel et bien présent au salon Embedded World, du 25 au 27 février à Nuremberg, en Allemagne. Il y dévoilera ses nouveautés pour améliorer la sécurité des véhicules autonomes.

Malgré des défections en cascade à cause du coronavirus (Arm, Xilinx, Intel, AMD, Micron, Toshiba, STMicroelectronics, Microchip…), le salon des systèmes embarqués Embedded World se tiendra bien du 25 au 27 février, à Nuremberg, a confirmé l’organisateur NürnbergMesse.

L’occasion pour Ansys, spécialiste américain de la simulation numérique, de dévoiler la nouvelle version de la solution Ansys 2020 R1, marquée par le regroupement de tous les logiciels de simulation destinés aux véhicules autonomes dans la suite Ansys Autonomy. Les visiteurs qui se rendront sur le stand  #4-520 du Convention center de Nuremberg pourront y voir la démonstration de deux nouveaux outils : Ansys Scade Vision pour améliorer les systèmes de détection embarqués dans les voitures et Ansys Medini Analyze, à l’origine logiciel d’analyse des composants automobiles pour la sûreté de fonctionnement, que l’éditeur de logiciel a étendu à la cybersécurité.

Ansys Scade Vision, un crash-test virtuel des capteurs de voitures autonomes

Le premier, Scade Vision, est la plus grande nouveauté qu’Ansys présentera en avant-première à Embedded World. Il s’agit d’une plateforme de crash-test virtuel à destination des fournisseurs de systèmes de perception embarqués sur les véhicules autonomes. « Scade Vision récupère les données brutes des capteurs embarqués sur les véhicules (caméras, lidars...) issues d'un scénario de conduite et y injecte des perturbations pour tester la fiabilité du logiciel de détection à qui les capteurs envoient l'information afin que le contrôleur de bord activent les organes mécaniques, comme la direction, les freins, etc. », détaille Olivier Roll, responsable des solutions logicielles chez Ansys. L’idée : éradiquer les faux positifs qui peuvent créer des accidents inutilement mais aussi vérifier la fiabilité du système de capteurs soumis aux bruits et au brouillage de l’image.

« Cet outil peut aussi servir à identifier les scénarios les plus incongrus – ce qu’on appelle les cas pathologiques (corner cases). Par exemple, comment réagit une voiture face à un employé de KFC déguisé en poulet qui traverse la route au dernier moment ? Va-t-elle remarquer qu’il s’agit d’un être humain et déclencher le freinage d'urgence ? », illustre l’ingénieur. Une fois ce crash-test simulé, Scade Vision permet de ré-entrainer le logiciel embarqué de détection.

Ansys Medini Analyze, un audit de sûreté et de cybersécurité

A la demande de ses clients, l’éditeur de logiciel a décidé, cette année, d’étendre à la cybersécurité les capacités de Medini Analyze, son outil d’analyse des composants autrefois cantonné à la sûreté de fonctionnement.

En plus de proposer, comme dans la solution d’origine, un arbre de défaillance et des préconisations pour se conformer aux normes de sûreté en vigueur (SOTIF…), cette nouvelle version permet de tester les vulnérabilités dans le code informatique des composants de la voiture. « Medini Analyze vérifie à la fois les failles ou les portes dérobées dans la partie logicielle et les problèmes potentiels dans la partie matérielle », conclut Olivier Roll.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Dossiers

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Coordinateur du livre blanc de l’Inria sur les véhicules autonomes et connectés, Fawzi Nashashibi estime que l’heure est au[…]

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Dossiers

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Batteries Lithium-ion : une vague de gigafactories déferle sur l'Europe

Batteries Lithium-ion : une vague de gigafactories déferle sur l'Europe

Un algorithme pour estimer les capacités d’une batterie lithium-ion en temps réel

Fil d'Intelligence Technologique

Un algorithme pour estimer les capacités d’une batterie lithium-ion en temps réel

Plus d'articles