Nous suivre Industrie Techno

Electronique - Un support de puce en thermoplastique

Rédaction Industrie et Technologies
Siemens Dematic a choisi un polymère à cristaux liquides de Du Pont pour ses boîtiers compacts de circuits intégrés PSGA.


Siemens Dematic vient de commercialiser une technologie originale de support de circuits intégrés appelée PSGA (Polymer stud grid array).

Le principe : une disposition matricielle des plots de contact (0,4 x 0,4 mm) sur la face inférieure du boîtier en polymère à cristaux liquides (LCP) Zenite de Du Pont de Nemours.

Ces composants CSP (Chip scale packages) n'occupent qu'environ 20 % de la puce elle-même. Selon Hans-Jürgen Huber, de Du Pont Polymères Techniques Allemagne, il s'agit de la première utilisation d'un thermoplastique en tant que support de puce électronique. 

 

Les plots sont fabriqués par injection de haute précision, en un seul cycle, et font partie intégrante du support. L'ensemble est ensuite métallisé puis structuré au laser.

Le type de Zenite utilisé pour cette application résulte d'un développement conjoint entre les deux partenaires. Auparavant, Siemens Dematic avait envisagé d'autres solutions thermoplastiques, tels le polystyrène syndiotactique et le polyphtalamide.

Au final, le LCP Zenite l'a remporté pour son meilleur compromis de propriétés thermo-mécaniques et électriques. 

Plus précisément, la stabilité dimensionnelle et la tenue thermique des pièces garantissent le maintien en position des plots de contact. Et ce même à 260 °C, une température qui peut être atteinte lors de la soudure par refusion avec les nouveaux types de soudures sans plomb.

Autre atout du LPC Zenite : son coefficient de dilatation thermique est très proche de celui de la carte imprimée. Enfin, sa flexibilité permet aux plots de compenser les variations dimensionnelles entre le boîtier et la carte. 
Michel Le Toullec 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Organisées par l'Afelim, les 11èmes rencontres de l'électronique imprimée se sont tenues les 16 et 17 septembre[…]

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Plus d'articles