Nous suivre Industrie Techno

Electricité sans fil : bientôt des centrales solaires dans l’espace !

Electricité sans fil : bientôt des centrales solaires dans l’espace !

Des centrales solaires pourront-elles bientôt être installées dans l'espace ?

Un transfert d’électricité sans fil de 1,8 kW sur 55 mètres a été réalisé jeudi par l’agence japonaise d’exploration spatiale (Jaxa). C’est un nouveau record pour la technologie, grâce à laquelle la Jaxa ambitionne de créer la première centrale solaire installée dans l’espace.

Ce n’est pas de la magie : l’agence spatiale japonaise d’exploration spatiale (Jaxa) a réussi le tour de force de transmettre 1,8 kW d’électricité entre deux dispositifs éloignés de 55 mètres, sans aucun fil qui les relie ! Pour cela, l’agence a utilisé le principe de l’induction électromagnétique. Cette technologie commence à être utilisée dans des produits d’usage courants : pour recharger son smartphone ou des bus alimentés par des générateurs situés sous la route. Mais elle ne fonctionne pour l’instant qu’à de courtes distances  et avec de petites quantités d’énergie. Toutefois, la technologie progresse. En 2009, la start-up Witricity issue du MIT avait démontré qu’elle savait alimenter une ampoule de 60 W à 2 mètres de distance. Mieux encore, sur l’île de la Réunion, Guy Pignolet, ingénieur du CNES, avait réussi dès 2001 allumer une ampoule de 200 watts à partir d’un générateur situé à 40 mètres !

Transmettre l’électricité sans fil grâce à l’induction magnétique

Pour réaliser cette prouesse, l’ingénieur français avait utilisé le même principe que l’agence japonaise. L’électricité bien sûr ne circule pas dans l’air, mais est transmise d’un point à l’autre en trois étapes. Tout d’abord, l’électricité est convertie en micro-ondes – les ondes électromagnétiques dont la longueur d’onde est de l’ordre du micromètre. Ces ondes sont transmises et transportent, comme toute onde, de l’énergie avec elles. Puis elles sont reconverties en électricité après réception. Rien de bien sorcier, semble-t-il. Seulement, les ondes, au fur et à mesure qu’elles se propagent, perdent de l’énergie dans une direction donnée précise. Pour améliorer cela, les scientifiques ont utilisé un dispositif de contrôle de la directivité.

Vers des centrales solaires situées dans l'espace

Grâce à ce principe, la Jaxa ambitionne de créer la première centrale d’électricité solaire installée dans l’espace, qui convertirait en micro-ondes ou en laser infrarouge l’énergie captée par des panneaux photovoltaïques. Situés en dehors de l’atmosphère, ceux-ci capteraient davantage de rayons solaires – 5 à 10 fois plus - et pourraient même en orbite géostationnaire capter la lumière 24 heures sur 24.

Le Japon n’est toutefois pas le seul à mener des recherches en ce sens. La Nasa aussi se penche sur la question tandis qu’en 2010, Airbus Defense & Space avait annoncé qu’elle pourrait lancer un démonstrateur en 2020. La Jaxa n’imagine pas quant à elle exploiter la technologie avant 2040.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Test réussi pour les ailes Oceanwings d’Energy Observer, qui a rejoint l’Arctique

Test réussi pour les ailes Oceanwings d’Energy Observer, qui a rejoint l’Arctique

Le premier voyage en mer du bateau autosuffisant Energy Observer depuis l’installation des ailes Oceanwings, réduisant la consommation[…]

Haliade-X : la turbine de l’éolienne la plus puissante du monde dévoilée par General Electric

Haliade-X : la turbine de l’éolienne la plus puissante du monde dévoilée par General Electric

Hydroquest annonce la mise en service de son hydrolienne marine à double axe vertical

Hydroquest annonce la mise en service de son hydrolienne marine à double axe vertical

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles