Nous suivre Industrie Techno

Efficacité énergétique dans l’industrie : des barrières restent à lever

Efficacité énergétique dans l’industrie : des barrières restent à lever

© GE

Lors de la 3ème rencontre internationale de la transition énergétique organisée le 26 novembre par GreenUnivers, Business France et l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), les acteurs de l’efficacité énergétique dans l’industrie ont exposé les difficultés qu’ils rencontrent pour mettre en place leurs solutions, et les leviers pour les surmonter.

L’efficacité énergétique est bien identifiée comme un levier important pour réduire la facture des industries énergivores et, surtout, leurs émissions de gaz à effet de serre. Toutefois, elle n’est pas toujours une priorité chez les industriels. Et les fournisseurs de solutions constatent qu’il n’est pas toujours facile de les convaincre. Taille de l’entreprise visée, moyens financiers disponibles, contraintes réglementaires, prix de l’électricité ou du carbone constituent autant de barrières. Une table-ronde organisée le 26 novembre par GreenUnivers, Business France et l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) a permis d’esquisser certains leviers pour faciliter la pénétration des technologies d'efficacité énergétique dans l'industrie.

Le retour sur investissement en première ligne

« Le retour sur investissement (ROI) est l’indicateur principal, affirme Arnaud Legrand, président d’Energiency qui propose un logiciel utilisant l’intelligence artificielle (IA) et la visualisation de données pour aider les industriels à faire des économies d’énergie. Notre solution permet de faire jusqu’à 15% d’économie sur les factures avec un ROI d'un an. »

Un temps de ROI d'un an est certes intéressant, mais au delà, les choses se corsent. « A partir de 3 ans, le projet n’est plus une priorité, ajoute Alexandre Deydier, responsable de l'activité de performance énergétique industrielle chez Bertin Technologies. Il faut donc que les clients aient une vision à long terme et soient prêts à s’engager. »

Par exemple, pour l’optimisation de la consommation énergétique et l’intégration de panneaux photovoltaïques sur un site du groupe agroalimentaire Agour, Bertin Technologies affiche des ROI de 3 à 11 ans. Les panneaux photovoltaïques présentent les temps les plus longs, notamment lorsque le prix de l’électricité est bas, affirme Alexandre Deydier : « Le coût de l’énergie est un paramètre que nous ne maîtrisons pas. Cela peut être une difficulté. »

Une solution facile à dupliquer

Pour dupliquer une solution sur plusieurs sites d’un même client, Lucille Payet, coordinatrice de projets collectifs au sein de l’Alliance industrielle pour la compétitivité et l’efficacité énergétique (Allice), admet que les solutions logicielles d'optimisation peuvent présenter un avantage par rapport aux solutions matérielles : « Pour les solutions matérielles, il y a à chaque fois de nouvelles études à faire. » Au contraire, la solution à base d’IA proposée par Energiency, analysant les données de la consommation énergétique et de la production des usines, a été pensée pour être applicable globalement, assure Arnaud Legrand : « Souvent nous démarrons par un projet pilote qui réunit plusieurs facteurs de succès. En l’occurrence, pour nous c’est la présence de données. »

Faire entrer les données à l'usine

Quelle que soit la solution envisagée, les données pourraient bien avoir un rôle important à jouer. « Souvent, nous manquons d’éléments sur l’état de l’usine, précise Lucille Payet. La numérisation des sites industriels est nécessaire pour mieux comprendre les procédés et identifier les paramètres clés sur un site industriel. »

Les données sont d’ailleurs bien utiles à Enogia pour installer ses turbo-machines de récupération de chaleur : « Nous sommes friands des sites qui accumulent des données, affirme Gilles Bourguignat, responsable de grands comptes chez Enogia. Plus il y a de capteurs, plus cela nous facilite la tâche. »

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Batterie sodium-ion, usine mobile d'impression 3D, protection quantique… les meilleures innovations de la semaine

Batterie sodium-ion, usine mobile d'impression 3D, protection quantique… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

La ligne France-Irlande en courant continu repousse les frontières du super-réseau électrique européen

La ligne France-Irlande en courant continu repousse les frontières du super-réseau électrique européen

Pour mieux prédire la production d'énergie renouvelable, les Mines ParisTech musclent les modèles météo

Pour mieux prédire la production d'énergie renouvelable, les Mines ParisTech musclent les modèles météo

Pour bien commencer la semaine : Une usine mobile d’impression 3D métal s’installe à Nanterre

Pour bien commencer la semaine : Une usine mobile d’impression 3D métal s’installe à Nanterre

Plus d'articles