Nous suivre Industrie Techno

Edge repoussera les limites de la fabrication d’outils coupants

Charles Foucault
Edge repoussera les limites de la fabrication d’outils coupants

Les outils coupants du décolletage en pleine révolution.

© DR

Ramener le délai d’obtention des outils spéciaux de trois semaines à un jour. Avec le projet Edge, le Ctdec (Centre technique de l’industrie du décolletage), ne lésine pas sur les ambitions. Il se donne dix-huit mois pour y parvenir.

Autour de la table, le Centre technique de l’industrie du décolletage (Ctdec), le Centre technique des industries mécaniques (Cetim), l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Saint-Etienne (Enise) et les Arts et Métiers ParisTech. La discussion porte sur les délais de livraison des outils spéciaux à haute performance et de la constance de leur qualité. Trois semaines pour obtenir un outil, ce n’est plus possible.

Alors les quatre partenaires decide de lancer Edge, un plan d’actions courant sur un an et demi. L’objectif de leur recherche est de faire passer ce délai entre la commande et l'obtention de l'outil de décolletage de trois semaines à un jour, tout en assurant des caractéristiques identiques à chaque fois. Au programme notamment, le passage au suivi numérique complet de la fabrication. Une étape désormais obligatoire pour assurer la réactivité, la répétabilité et la traçabilité de la production.

La première des trois phases du projet (méthodologie, conception, évaluation) commencera début juin. Rendez-vous donc en décembre 2012 pour un bilan.

Charles Foucault

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Charge des batteries li-ion, seconde dose et méthanation par induction… le best-of techno de la semaine

Charge des batteries li-ion, seconde dose et méthanation par induction… le best-of techno de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Une tête d’impression 3D polymorphe pour piloter l'alignement des fibres dans les composites

Une tête d’impression 3D polymorphe pour piloter l'alignement des fibres dans les composites

« L’impression 3D a un rôle majeur à jouer pour lutter contre l’obsolescence des équipements industriels », lance Nicolas Gay, co-fondateur de 4D Pioneers

« L’impression 3D a un rôle majeur à jouer pour lutter contre l’obsolescence des équipements industriels », lance Nicolas Gay, co-fondateur de 4D Pioneers

Impression 3D : « La stéréolithographie a toute sa place en production », prône Andreas Langfeld, Président EMEA de Stratasys

Impression 3D : « La stéréolithographie a toute sa place en production », prône Andreas Langfeld, Président EMEA de Stratasys

Plus d'articles