Nous suivre Industrie Techno

EDF s'active pour préparer le futur

Philippe Passebon

Mis à jour le 16/10/2014 à 10h44

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

EDF s'active pour préparer le futur

EDF prépare le futur

© EDF, Dureuil

Tandis qu'Henri Proglio s'en va, remplacé par Jean-Bernard Lévy, EDF prépare activement la transition énergétique et allie les efforts pour adapter l'offre nucléaire et augmenter la part d'énergies renouvelalbles dans le bouquet énergétique.

C’est un groupe aux bons résultats financiers mais avec de nombreux défis devant lui que laisse Henri Proglio, dont le remplacement après cinq ans de présidence a été acté ce matin. Il sera remplacé par Jean-Bernard Lévy, patron de Thales. D’une part, le groupe affiche une belle santé, alors même que les autres énergéticiens européens se heurtent à des difficultés financières. En 2013, EDF affichait un chiffre d’affaires en hausse de 2,9 % à 75,6 milliards d’euros et un résultat net en hausse de 7,4 % à 3,5 milliards d'euros, le tout avec un endettement maîtrisé.

Du point de vue des succès commerciaux, le plus gros succès d’EDF sous la présidence d’Henri Proglio est sûrement l’accord conclu sur la construction de deux réacteurs EPR en Grande-Bretagne, en octobre 2013. Un investissement de 19 milliards d’euros qui sera en partie supporté par ses partenaires chinois CNNC et CGN.

Mais c’est aussi une société qui doit mener de nombreux projets : la prolongation de la durée de vie des réacteurs, la programmation de la transition énergétique, la construction de deux réacteurs EPR en Grande-Bretagne, l’accroissement de la disponibilité du parc de réacteurs français… Les défis ne manquent pas pour le nouveau PDG, qui entrera en fonction le 22 novembre. Outre ces défis importants, principalement liés à la production d’énergie nucléaire, qui représente près de 75 % de la production d’électricité en France, EDF prépare la suite avec une politique de R&D adaptée aux défis énergétiques du futur, et aux cadres fixés par la loi sur la transition énergétique.

- En premier lieu, ceux liés à la production d’électricité décarbonnée, en améliorant les performances des centrales nucléaires et en développant les énergies renouvelables (éolien, énergies marines, solaire, hydraulique, valorisations de la biomasse). Il travaille ainsi sur un concept d’hydrolienne.

- Ensuite en travaillant sur une meilleure connaissance de la demande et un renforcement de l’efficacité énergétique chez les consommateurs. Citons comme exemple de projet de l’horloge énergétique.

- Enfin dans le domaine du transport et de la distribution d’électricité, en particulier les smart grids, sur lesquelles EDF vient d’inaugurer sur son site R&D des Renardières Concept Grid, une plate-forme expérimentale unique au monde destinée à anticiper et accompagner l’évolution des systèmes électriques.

Pour rester à la pointe de la recherche, EDF a également installé son centre de recherche et de formation EDF Lab sur le campus de Paris Saclay, classé dans le top 8 mondial des World Innovation Clusters par le Massachussets Institute of Technology (MIT). EDF Lab, qui ouvrira ses portes dès 2015 sera alors le plus grand centre de R&D industriel couplé à un centre de formation professionnelle existant à l’échelle européenne accueillera 1 500 chercheurs et collaborateurs de recherche, ainsi que 20 000 stagiaires qui suivront chaque année l’enseignement du centre de formation.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Poussés par la réglementation, les bus à hydrogène arrivent en ville

Poussés par la réglementation, les bus à hydrogène arrivent en ville

Si Versailles, Pau et Lens s'affichent en précurseurs des bus à hydrogène en France, nombreuses sont les villes à[…]

Pour bien commencer la semaine : l’Occitanie accélère sur la mobilité lourde à hydrogène

Pour bien commencer la semaine : l’Occitanie accélère sur la mobilité lourde à hydrogène

Des pérovskites inorganiques pour des cellules photovoltaïques plus stables

Fil d'Intelligence Technologique

Des pérovskites inorganiques pour des cellules photovoltaïques plus stables

Projet Hyport, bus et train : l'Occitanie accélère sur la mobilité lourde à hydrogène

Projet Hyport, bus et train : l'Occitanie accélère sur la mobilité lourde à hydrogène

Plus d'articles