Nous suivre Industrie Techno

EDF, PSA et Renault s'engagent sur le véhicule électrique

Alors que le Président de la République, en visite au Mondial de l'Automobile, annonce 400 M€ d'aide pour la recherche sur les véhicules propres, PSA et Renault, signent un accord avec EDF pour favoriser le développement des véhicules électriques.


Nos deux grands constructeurs nationaux, PSA Peugeot Citroën et Renault, annoncent simultanément la signature d'accords avec EDF, afin de développer en France, dans un premier temps, un système de transport individuel à zéro émission et à grande échelle. L'objectif à terme est de faire du véhicule électrique une solution de déplacement crédible, fiable et séduisante aux yeux des consommateurs.

Au terme du protocole d'accord signé aujourd'hui, l'Alliance Renault Nissan et EDF ont pour objectif de donner au consommateur l'accès à la mobilité électrique en 2011. Pour ce faire, ils vont étudier un concept commercial innovant, ouvert à d'autres acteurs, afin de créer à terme un "Opérateur de Mobilité Electrique". Cela consiste à mettre à disposition du client une infrastructure de recharge électrique et de gestion de l'autonomie pour son véhicule.

D'ici à janvier 2010, les partenaires vont procéder à des études d'ingénierie (stockage d'énergie et infrastructure de charge), de la réglementation nationale et européenne, et de l'ensemble des modalités techniques et financières nécessaires, incluant l'identification des différents partenaires, pour que l'infrastructure soit au rendez-vous de la commercialisation des véhicules dès 2011.

Des études déjà lancées

Lors de son annonce PSA Peugeot Citroën a donné un peu plus de détails techniques sur le contenu de l'accord, qui porte en particulier sur : 

  •  - les nouvelles technologies de stockage de l'énergie, notamment les batteries Lithium-ion ;
  •  - les systèmes de charge des véhicules, les protocoles de communication entre les véhicules et le réseau durant la charge et leur standardisation.

De son côté, EDF, qui utilise la plus grande flotte de véhicules électriques au monde (1 500 véhicules), apporte un savoir-faire et une expérience dans les technologies de stockage d'énergie électrique, d'infrastructures de charge et d'expérimentation de véhicules rechargeables. EDF développe d'ailleurs une nouvelle génération de bornes de charge innovantes.

« Pour concilier durablement mobilité, préservation de l'environnement et pétrole cher, l'Alliance Renault-Nissan s'est engagée sur la voie du véhicule "zéro émission". Grâce à notre partenariat avec EDF, nous serons en mesure de proposer dès 2011 à nos clients français des véhicules électriques performants, faciles d'usage et à des prix abordables », annonce Carlos Ghosn, Président de Renault et de Nissan. Ces véhicules devraient avoir un autonomie de 160 km et devraient être équipés de batteries développées et produites en France. « Probablement très près du site de production qui devrait être celui de Flins (78) », a-t-il ajouté.

La France sera l'un des premiers marchés mondiaux à recevoir ses modèles de Renault entièrement électriques, tout comme Israël, le Danemark, le Portugal, l'Etat du Tennessee aux USA et la Préfecture de Kanagawa au Japon, qui ont annoncé des partenariats similaires avec l'Alliance Renault Nissan.

Réduire les émissions de CO2

Le groupe PSA Peugeot Citroën se veut lui aussi en pointe sur le marché du véhicule électrique. Il met ainsi en avant l'annonce faite en juin dernier portant sur l'étude d'une coopération avec Mitsubishi Motors autour des chaînes de traction électriques. Il rappelle aussi que le développement de véhicules hybrides et hybrides rechargeables fait partie intégrante de sa stratégie. Le groupe entend ainsi déployer massivement la micro hybridation Stop & Start dès 2010 sur l'ensemble des gammes Peugeot et Citroën. En 2011, les deux marques proposeront des véhicules full hybrides diesel qui apporteront une véritable rupture en consommation et émissions de CO2. « Notre engagement pour l'environnement n'est pas nouveau. Il s'exprime déjà par une offre riche et des innovations fortes tel le Stop & Start. Avec cette nouvelle collaboration, le véhicule électrique et les véhicules hybrides rechargeables viendront renforcer cette offre », constate Christian Streiff, Président du groupe PSA Peugeot Citroën.

« Ces partenariats technologiques et industriels s'inscrivent dans l'innovation pour faire émerger des générations de véhicules propres, compétitives et écologiquement vertueuses. Il s'agit de concilier les défis de la mobilité individuelle, de la croissance économique et de la lutte contre le réchauffement climatique », estime quant à lui Pierre Gadonneix, Président Directeur Général d'EDF.

Des annonces qui vont bien dans le sens de ce qu'attendent les consommateurs. Pour s'en persuader, il suffit de voir l'affluence des visiteurs du Mondial de l'Auto sur les stands de Bolloré pour voir la ou de Luménéo pour voir la Smera. Deux véhicules électriques novateurs et esthétiques.

Jean-François Prevéraud


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Energy Observer met les voiles vers le nord de l'Europe

Energy Observer met les voiles vers le nord de l'Europe

Le 18 avril, le bateau Energy Observer s’est équipé d’ailes Oceanwings pour aller plus vite et produire de[…]

[Reportage] Dernière ligne droite avant l'arrivée du réacteur d'Iter

[Reportage] Dernière ligne droite avant l'arrivée du réacteur d'Iter

Navette autonome, laser ultra-puissant, vie des batteries… les meilleures innovations de la semaine

Navette autonome, laser ultra-puissant, vie des batteries… les meilleures innovations de la semaine

Longévité des batteries, Microsoft IA, laser ultra-puissant… les innovations qui (re)donnent le sourire

Longévité des batteries, Microsoft IA, laser ultra-puissant… les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles