Nous suivre Industrie Techno

Ederna innove dans les technologies de séparation

Industrie et  Technologies
Des solutions pour concentrer un milieu biologique à température et pression ambiante : c'est ce que propose la start-up, créée en 2007 par un ancien post-doctorant.


Ederna en bref

Création : juillet 2007
Fondateur : Fabrice Gascons Viladomat
Implantation : Toulouse (31)
Site Internet : www.ederna.com
Tél : 05 34 66 40 11
Contact : info@ederna.com

C'est dans la foulée de sa thèse réalisée à l'Institut national de la recherche agronomique (Inra) suivie d'un post-doctorat au sein du laboratoire de génie chimique de Toulouse que Fabrice Gascons Viladomat a créé sa société, Ederna.

Fort de son savoir-faire dans le domaine des contacteurs fibres creuses, l'industriel propose des procédés de séparation destinés aux secteurs de la chimie, de la pharmacie, de l'agroalimentaire et de la cosmétique.

Notamment un évaporateur osmotique respectueux de l'intégrité des molécules biologiques, Evapeos, que la société, accompagnée par l'Incubateur Midi-Pyrénées, a officiellement dévoilé il y a trois semaines lors du salon Achema, à Francfort. Une présentation qui s'inscrit dans les efforts actuellement déployés par la start-up pour commercialiser son dispositif.

« Evapeos est notre technologie la plus aboutie », précise Fabrice Gascons Viladomat. « Nous travaillons aussi par ailleurs sur une autre application des contacteurs fibres creuses, l'extraction liquide/liquide, pour laquelle nous réalisons des études de faisabilité pour de grands comptes ». Pierre Fabre a notamment manifesté son intérêt.
Côté objectif, Fabrice Gascons Villard espère vendre cette année deux unités Evapeos (39 000 euros pièce) et poursuivre ses activités de conseil pour dégager un bénéfice de 120 000 euros cette année, contre 65 000 euros réalisé uniquement en prestation de services lors du premier exercice.

Muriel de Vericourt

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La soie d'araignée pour des actionneurs de nouvelle génération

La soie d'araignée pour des actionneurs de nouvelle génération

Des chercheurs du Massachussets Institute of Technology (MIT) ont découvert que les fils de soie d'araignée avaient la[…]

Le biorecyclage enzymatique prend de la bouteille

Le biorecyclage enzymatique prend de la bouteille

Chez Hydro, un tri fin pour un aluminium bas carbone

Chez Hydro, un tri fin pour un aluminium bas carbone

Mobilité hydrogène, mini-usine médicale, composites thermoplastiques… les innovations qui (re)donnent le sourire

Mobilité hydrogène, mini-usine médicale, composites thermoplastiques… les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles