Nous suivre Industrie Techno

abonné

Dossiers

Éco-conception : "Un levier puissant pour l'excellence du design", selon Marc Heude, responsable de l'éco-conception chez Thales

PROPOS RECUEILLIS PAR ALEXANDRE COUTO
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Éco-conception :

Marc Heude, responsable de l'éco-conception chez Thales.

© Pascal Guittet

Thales a mis en place des outils adaptés à l'éco-conception, devenue un axe stratégique. Pour Marc Heude, prendre en compte les critères environnementaux et améliorer les performances des produits vont de pair.

L’économie circulaire est souvent associée à la fin des produits de grande consommation. Que représente ce concept pour un industriel comme Thales ?

En tant que concepteur de systèmes complexes et critiques, nos équipements ont une durée de vie longue. La question de leur fin de vie est moins cruciale que dans la grande consommation où l’économie circulaire consiste en une succession de boucles courtes et rapides. Notre objectif est de mettre en place des boucles les plus longues possible. Il faut que notre produit dure, réponde pleinement à son usage et ait le moins d’impact possible sur l’environnement durant toute son utilisation, qui est la phase responsable du plus gros des impacts. Nous devons prendre cela en compte dans la conception du produit.

Depuis quand travaillez-vous sur l’éco-conception ?

Les premières réflexions ont débuté en 2010 et il y a eu un coup d’accélérateur en 2016 lorsque nous en avons fait un axe stratégique. Il faut souligner que la pression réglementaire, qui, depuis les années 2000, présidait à[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°1036

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2020 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« L’association de l’industrie avec les scientifiques permettra de connaître la vitesse de formation de l’hydrogène naturel dans le sol », avance le chercheur Alain Prinzhofer

« L’association de l’industrie avec les scientifiques permettra de connaître la vitesse de formation de l’hydrogène naturel dans le sol », avance le chercheur Alain Prinzhofer

Géochimiste spécialiste de l'hydrogène dit naturel, présent dans le sous-sol, Alain Prinzhofer est aussi directeur[…]

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Décarboner l'aviation, mission impossible ?

Dossiers

Décarboner l'aviation, mission impossible ?

Plus d'articles