Nous suivre Industrie Techno

Eau potable : une borne autonome de traitement

Clément Cygler
Eau potable : une borne autonome de traitement

Avec une production quotidienne de 2 000 litres d'eau potable, la borne Bio-Sun pourrait subvenir aux besoins en eau d'une centaine de personnes chaque jour.

© DR

Pour garantir une eau potable aux populations des pays en voie de développement ou de sites isolés, la société Bio-UV a conçu un procédé simple de traitement de l’eau, alimenté par l’énergie solaire.

Développée en partenariat avec la société Phaesun, la borne autonome Bio-Sun de la société Bio-UV est capable de produire 2 m³ d’eau potable par jour grâce à l’énergie fournie par un panneau solaire de 0,5 m².

Contenue dans le réservoir du dispositif, l’eau est filtrée sur un support zéolithe – minéral microporeux – afin de supprimer les particules en suspension. Un système de désinfection par ultraviolet complète le traitement en éliminant les bactéries et virus ce qui écarte tout risque de maladies hydriques sévissant notamment dans les zones péri-urbaines défavorisées.

Compte tenu de son alimentation photovoltaïque, la Bio-Sun a été conçue pour fonctionner environ 4 heures/jour et conserver une autonomie d'environ 3 jours en cas de mauvais temps.

Cette innovation est vendue 3 500 euros, une somme jugée raisonnable pour aider à son déploiement dans les pays en voie de développement. Au niveau de la maintenance, le coût des consommables (renouvellement des cartouches de filtration et remplacement de la lampe UV) est estimée à 200 euros par an, soit 0,27 euros par m³ d’eau traitée. Par ailleurs, les opérations d’installation et de maintenance sont laissées à des entreprises locales, favorisant ainsi le développement économique des zones en difficulté.
 


En février dernier, une première borne Bio-Sun a été offerte à la commune de Saint-Marc, en Haïti, pays frappé par une épidémie de choléra. De nombreux pays, en particulier africains, seraient également intéressés par la mise en place de ce dispositif.

Clément Cygler

Pour en savoir plus : http://www.bio-uv.com 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le biorecyclage enzymatique prend de la bouteille

Le biorecyclage enzymatique prend de la bouteille

Après avoir démontré sa capacité à dépolymériser tous les types de plastiques en[…]

Chez Hydro, un tri fin pour un aluminium bas carbone

Chez Hydro, un tri fin pour un aluminium bas carbone

Mini-moteurs ioniques, piles à hydrogène, Global Industrie… les meilleures innovations de la semaine

Mini-moteurs ioniques, piles à hydrogène, Global Industrie… les meilleures innovations de la semaine

Michelin et Faurecia s’associent autour de la mobilité hydrogène

Michelin et Faurecia s’associent autour de la mobilité hydrogène

Plus d'articles