Nous suivre Industrie Techno

EasyCov, SalivaDirect, RFID active… les meilleures innovations de la semaine

EasyCov, SalivaDirect, RFID active… les meilleures innovations de la semaine

© SkillCell

Cette semaine se sont poursuivis les débats sur les stratégies de dépistage. D’autant plus que l’étude baptisée Surveillance with Improved Screening and Health study (Swish) sur une utilisation sur les basketteurs de la NBA du protocole de tests salivaires SalivaDirect, développé par l’université Yale, a montré des résultats convaincants. Des tests toujours pas recommandé par la Haute autorité de santé française, pas plus que le test salivaire rapide EasyCov, que le monde s’arrache.

EasyCov, un test rapide made in France mais déployé seulement à l’étranger…

Le test salivaire rapide du Covid-19 développé et fabriqué en France, commercialisé par SkillCell, ne fait toujours pas partie des tests recommandés par la Haute Autorité de santé alors que plusieurs centaines de milliers d’unités ont déjà été vendues à l’étranger.

… qui affiche une sensibilité de 88%

D’après les résultats dévoilés cette semaine par SkillCell, EasyCov aurait démontré une sensibilité de près de 88% lors d'un essai clinique sur 220 participants. Ses atouts en font un outil de choix pour mener un vrai dépistage indépendant des diagnostics RT-PCR des labos.

Le protocole de test salivaire américain SalivaDirect, lui aussi, fait ses preuves

Test salivaire du Covid-19 mis au point à l'université de Yale, SalivaDirect a été expérimenté dans le suivi quotidien d'équipes de basket de la NBA américaine pour éprouver sa sensibilité sur les asymptomatiques. Un succès, selon les résultats pré-publiés, qui ouvre la voie à des dépistages massifs et répétés avec ce test simplifié, à bas coût et open source.

Alors pourquoi la HAS dit non ?

Celle-ci se base sur les résultats de l’étude Covisal, qui conclut à une part élevée de faux négatifs chez les asymptomatiques porteurs du SARS-CoV-2. Décryptage.

Comment Renault va déployer la RFID active pour suivre 500 000 emballages dans 8 usines européennes

La rédaction d’Industrie & Technologies est aussi allée visiter le salon IoT World Paris. Le groupe Renault y racontait, aux côtés de l’intégrateur IER et du fabricant de technologies RFID active ELA Innovation, la mise en place d’un système d’asset tracking (suivi des actifs) dédié à ses emballages, dont la phase pilote vient de se terminer.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Cybersécurité, microfluidique et processeurs quantiques… le best-of techno de la semaine

Cybersécurité, microfluidique et processeurs quantiques… le best-of techno de la semaine

Cette semaine, vous êtes nombreux à avoir consulté notre article sur la volonté d’expansion dans le Grand-Est de[…]

23/10/2020 |
Pour bien commencer la semaine, l’Europe à bord des expéditions vers la Lune et Mars

Pour bien commencer la semaine, l’Europe à bord des expéditions vers la Lune et Mars

Campus cyber, radiofréquences et tests Covid-19… le best-of techno de la semaine

Campus cyber, radiofréquences et tests Covid-19… le best-of techno de la semaine

Pour bien commencer la semaine, l’avion commercial à hydrogène de Zeroavia devient réalité

Pour bien commencer la semaine, l’avion commercial à hydrogène de Zeroavia devient réalité

Plus d'articles