Nous suivre Industrie Techno

DVD - Vers un standard de DVD enregistrable

Rédaction Industries et Techniques
Dix grands industriels vont définir un format commun pour la prochaine génération de DVD réenregistrable.

L'industrie de l'électronique de loisir retrouve la voie de la sagesse en décidant enfin de définir un standard pour la prochaine génération de DVD réenregistrable, appelé aussi DVD à haute définition. Un consortium a été créé à cet effet par les dix plus grands industriels du secteur: six japonais (Matsushita Electric Industrial, Sony, Toshiba, Hitachi, Pioneer et Sharp), deux sud-coréens (LG Electronics et Samsung Electronics) et deux européens(Thomson multimedia et Royal Philips Electronics).

L'accord prévoit la formation d'une équipe conjointe chargée de définir et de développer les spécifications techniques des futurs DVD enregistrables et des lecteurs/enregistreurs associés. Ces DVD auront un diamètre de 12 cm, identique à celui des CD, et leur capacité de stockage sera de 30 Go par face, soit six fois celle des DVD vendus actuellement.

Les dispositifs de lecture/enregistrement intégreront des lasers à semi-conducteurs à émission dans le bleu, dont la longueur d'onde plus courte permet d'augmenter la densité d'enregistrement. Ces dispositifs seront également compatibles avec les DVD actuels.

La commercialisation des premiers produits est prévue pour 2003. Le prix d'un graveur de salon devrait être de l'ordre de 200.000 yens (environ 1728 euros), deux fois le prix des graveurs actuels de DVD.

Jusqu'à présent, chacun de ces grands industriels développe son propre format de DVD de prochaine génération, appelé aussi DVD à haute définition. Sony et Pioneer ont conjointement mis au point un disque de 22,5 Go par face. Matsushita atteint 25 Go. Toshiba monte à 30 Go.

Tirant les leçons du passé, ces sociétés ont décidé d'éviter de réitérer l'erreur commise pour le DVD enregistrable actuel où trois formats concurrents se disputent le marché: le DVD-RW de Pioneer, le DVD+RW de Philips et le DVD-Ram du trio Matsushita-Hitachi-Toshiba. Cette guerre des standard, sorte de remake de la guerre du magnétoscope il y a 20 ans, constitue un frein au décollement des ventes.
(Source : le service d'information scientifique et technique de l'Ambassade de France au Japon)

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Intel dévoile un système neuromorphique à 8 millions de neurones

Intel dévoile un système neuromorphique à 8 millions de neurones

Le 15 juillet, Intel a annoncé avoir mis à disposition de la communauté scientifique son nouveau système neuromorphique -[…]

Cobot Airbus, nano transistor, edge computing… les innovations qui (re)donnent le sourire

Cobot Airbus, nano transistor, edge computing… les innovations qui (re)donnent le sourire

Comment Samsung repousse les limites de la miniaturisation des transistors

Comment Samsung repousse les limites de la miniaturisation des transistors

Les cartes open source séduisent l'industrie

Dossiers

Les cartes open source séduisent l'industrie

Plus d'articles