Nous suivre Industrie Techno

abonné

Du silicium peu coûteux pour les textiles intelligents

Philippe Passebon
Du silicium peu coûteux pour les textiles intelligents

Le four dans lesquels sont chauffés et étirés le verre de silice et l'aluminium.

© MIT

Une méthode peu coûteuse pour fabriquer des fibres textiles intégrant du silicium afin de leur donner des propriétés électroniques a été développée par des chercheurs du MIT. Ce travail a fait l'objet d'un article paru dans la revue scientifique Nature Communications.

Les recherches sont très actives pour développer des fibres multifonctionnelles disposant de propriétés électroniques intéressantes, et s’intégrant facilement dans un textile. Pour l’instant, ce type de fibre contenant du silicium est produit à partir d’un bloc large – le "préformé" - ensuite chauffé et étiré pour donner le brin final qui sera intégré dans le textile, d’un diamètre plus petit mais de la même composition. Les chercheurs du MIT ont inventé une[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Le CNRS et Dassault aviation ont lancé le 5 juillet un laboratoire commun. Son objectif : mettre au point de nouveaux matériaux[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Plus d'articles