Nous suivre Industrie Techno

abonné

Du PPE pour des tuyaux de ventilation

Jean-François Preveraud

Pour réaliser son système IsoPlugg 46 de canalisations encastrables d’amené et d’évacuation d’air, la société munichoise spécialisée dans les systèmes de ventilation pour les habitations Pluggit a choisi d’utiliser le polypropylène expansé (PPE).

Ce choix a été dicté par plusieurs raisons : ce matériau a un excellent pouvoir d’isolation thermique qui rend superflu les mesures d’isolation supplémentaires sur l'installation de ventilation ; la mousse synthétique dont il est constitué est étanche à la vapeur d’eau et empêche la formation de condensation ; enfin, il offre une excellente isolation acoustique. L’IsoPlugg 46 est conçu de sorte que trois éléments préformés avec trois diamètres[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles